"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
Art & culture
JPG - 47.2 ko
C’est tout un art...
JPG - 48 ko

Lire la suite - commenter...

Pour les seuls 2 640 festivals de musique annulés, selon les deux chercheurs, E Négrier et A Djakouane, elles pourraient atteindre entre 1,73 et 2,6 milliards d’euros, dans le pire des scénarios (1,2 à 1,8 milliard d’euros pour les festivals de musique), et entre 1,51 et 2,3 milliards d’euros dans le meilleur des cas (entre 1,02 à 1,53 milliard si l’on s’en tient aux seuls événements musicaux).

L Galtier Maire info 26/05/20


Lire la suite - commenter...

JPG - 21.8 ko

Agathe revendique une démarche environnementale et invite à se poser des questions sur la fabrication du papier recyclé, les encres, les déchets produits par les imprimeries, le coût énergétique. «Car on peut fabriquer des livres et des carnets, à la maison, avec de beaux papiers sans trop d’énergie ni de déchets toxiques. Ça coûte un peu plus cher, mais c’est presqu’une bataille à mener».

Le Télégramme 24/05/20


Lire la suite - commenter...

JPG - 25.8 ko

Plusieurs nids ont été identifiés sur le littoral, ils ont été balisés : merci de ne pas s’en approcher et de tenir en laisse les chiens.

Les jeunes poussins du nid de gravelots à collier interrompu observés le 15 mai ont malheureusement disparu, probablement prédatés par des chiens, ils n’étaient pas suffisamment âgés pour leur premier vol. (...)


Lire la suite - commenter...

JPG - 35.3 ko

Léa Riffault : «Les oiseaux ont niché sans se préoccuper des hommes. Par exemple, nous sommes allés délimiter un nid de goéland argenté installé en plein milieu d’un sentier à Pen Men. Nous espérons vraiment que les promeneurs seront vigilants, qu’ils tiendront leur chien en laisse et qu’aucun nid ne sera détruit.

Devant le phare de Pen Men se trouvait une pelouse très abîmée par le stationnement sauvage. (...)


Lire la suite - commenter...

JPG - 24.4 ko

Ayons une petite pensée pour tous les instits et directeurs d’école qui, avant la réouverture, ont dû digérer les 63 pages de protocoles à mettre en place. Une petite pensée aussi pour les professions médicales qui devront aérez les locaux 10 minutes entre chaque patient tout en désinfectant le sol, les murs... et le plafond.
Il faut savoir qu’il y a une grande différence entre un chewing gum collé au plafond et un covid collé au plafond : le 1er attend, paisible, pendant des années. Le second, qui a une espérance de vie beaucoup plus courte, se planque en embuscade (...)


Lire la suite - commenter...

Problème : le mobilier national est inaliénable, et si de rares exceptions sont possibles, les recettes tombent normalement dans les caisses de l’État.

C’est peu dire qu’entre le Second Empire et la Ve République, il y a des points de ressemblance innombrables. Quiconque suit l’actualité peut en déceler des indices quasi quotidiens. (...)


Lire la suite - commenter...

JPG - 21.9 ko

Me voici encore submergé d’un trouble.. les lieux de cultes sont accessibles, les plages ou autre environnement pas encore..
Ce qu’il me reste en mémoire de catéchisme, est que Dieu est partout en omniprésence et ubiquité.

Mais quand multipliera t-il les tests ou les masques ?? (...)


Lire la suite - commenter...

fait dans le désert de la crise presque figure d’oasis...

JPG - 283.8 ko

" Pour vivre heureux..."
Je n’irai pas jusqu’au dithyrambe. dans cet éloge de la sagesse groisillonne, parce que rien ne prouve. au fond. quelle soit si volontaire que ça... _ Mais enfin. préméditée ou pas, consciente ou non, la sagesse de Groix est charmante, et bien dans la nature des choses. (...)


Lire la suite - commenter...

En pleine épidémie de choléra-morbus, George Sand ne s’est pas réfugiée à la campagne : "Je me disais que si l’influence pestilentielle s’était déjà, à mon insu, attachée à moi, il valait mieux ne pas la porter à Nohant où elle n’avait pas pénétré.
Jean Giono (Le Hussard sur le toit) : Le choléra est un révélateur, un réacteur chimique qui met à nu les tempéraments les plus vils ou les plus nobles.

Télérama 08/04/20


Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...