À Fougères, la recyclerie a valorisé 97 tonnes d’objets.
La recyclerie du Smictom, à Fougères, récupère cafetières, vêtements, frigos, TV et bien d’autres objets dont les habitants se débarrassent. 10 salariés les testent, les nettoient, les réparent si possible. Ce samedi, des portes ouvertes étaient organisées.
Ouest-france 27 novembre 2010

Manifestation contre l’extraction de sable en baie de Lannion
Une cinquantaine de personnes sont allées manifester sur la plage de Beg Léguer. Pour protester contre un projet d’extraction de sable de 400 000m3/an, déposé par la Compagnie armoricaine de navigation. « On ne peut pas affirmer que cela n’entraînera pas une érosion du littoral. »
Ouest-France 27 novembre 2010
Extraction de sable. Pyramide humaine à Beg-Léguer
Les pêcheurs professionnels, les plaisanciers et les plongeurs étaient bien représentés. À leurs côtés, des associations diverses : Patrimoine vivant, Sémaphore, Dourduff environnement, Pleumeur-Bodou nature... et Guy Hascoët, président du groupe Europe Écologie au conseil régional.
Valérie Cudennec-Riou Le Télégramme 28 novembre 2010

Dépendance : priorité aux familles supportant des frais importants
Le gouvernement prévoit une consultation sur ce thème tout au long du premier semestre 2011, impliquant les conseils généraux, le monde associatif et les syndicats. Il s’agit de trouver de nouvelles sources de financement pour les dépenses liées aux personnes âgées dépendantes.
LEMONDE.FR 27.11.10
Bachelot lance le débat sur la dépendance
"Nous devrons nous pencher sur le sort des plus fragiles. En premier lieu, les familles qui ont des frais importants à supporter. Issues des classes moyennes à revenu modeste, elles ne bénéficient pas massivement des aides et ne sont pas concernées par des dispositifs d’exonération fiscale et sociale.
O. Auguste, A. Leclair Le Figaro 26/11/2010

La «révolution» d’Éric Cantona inquiète les banques
«S’il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s’écroule (...). La révolution se fait par les banques. Pas d’armes, pas de sang, une révolution à la Spaggiari !», conclut l’ancienne star du football. «Cette action peut déstabiliser notre fragile système financier", a averti M. Vermaerke.
Marine Rabreau Le Figaro 27/11/2010 |