Les repas scolaires attirent les enfants à l’école
Le directeur de l’école de Jacmel explique qu’après le tremblement de terre, beaucoup de familles ont retiré leurs enfants de l’école. Les repas quotidiens les ont encouragé à reprendre le chemin des classes et leur ont donné un nouvel espoir.
La représentante du PAM en Haïti, souligne que « les enfants ont besoin d’apprendre et il est difficile de se concentrer le ventre vide. »
Au nord d’Haïti, les repas scolaires contribuent à alléger la pression sur les ressources locales, provoquée par le déplacement massif des familles du sud.
Gabriela Flores et Elizabeth Jennings http://fr.wfp.org/ 12/05/10