CINEMA DES FAMILLES

- 10h00 : "Douvan jou ka leve" de Gessica Généus - France - 2017 - 52 mn. - Tourné en Haïti - Créole haïtien sous-titré français
En présence de la réalisatrice

"Que veut dire être Haïtien aujourd’hui ? Comment surmonter cette stagnation à tous niveaux dans la société haïtienne ? Quelle est cette maladie de l’âme qui ronge mon peuple ? Je suis née dans un quartier pauvre. Aujourd’hui, j’ai 31 ans, je suis comédienne et réalisatrice. En m’appuyant sur mon cheminement personnel, marquée par la maladie mentale de ma mère – maladie qui selon elle est une malédiction du monde invisible – et ma propre quête d’identité, je veux proposer un nouveau regard sur mon île natale et ses habitants." Gessica Généus

- 11h30 : "Materia oscura" de Martina Parenti et Massimo D’Anolfi Italie - 2013 - 80 mn. - Tourné en Sardaigne - Italien sous-titré français

Le "Polygone expérimental du Saut de Quirra" est, en Sardaigne, une zone où les gouvernements du monde entier testent depuis plus de 50 ans leurs armes de guerre, détruisant implacablement le paysage.
Avec la sensibilité poétique qui caractérise les réalisateurs, nous entrons dans cet environnement en y découvrant un quotidien silencieux, plongé dans une attente anxiogène. Materia Oscura est un film qui traite de la cohabitation dévastatrice entre les divers éléments de la Nature, dont les hommes, et du complexe militaro-industriel. Si ce dernier refuse d’admettre les liens de cause à effet dans ce "Larzac cauchemardesque" où l’île est perçue comme simple terrain d’expérimentation, le film s’en charge avec une efficacité et une épure impressionnante.

- 14h30 : "La mémoire de la 2ème heure" de Sungeun Kim - Corée du Sud - 2016 - 78 mn - Tourné sur l’île de Jeju - Coréen sous-titré français

Le film revient sur les dix années de lutte menées par les habitants de l’île de Jeju, au large des côtes sud-coréennes. Ces villageois s’opposent au projet de construction d’une base militaire à Gangjeong et ne cessent d’être chassés par la police des campements éphémères qu’ils improvisent. Las mais ne voulant rien céder, ils espèrent pouvoir préserver leur littoral et l’écosystème que ce projet menace. Les heures s’allongent et le rapport au temps n’est plus le même.
Le film interroge cette durabilité et fait acte de mémoire pour garder une trace de ce combat.

- 16h15 : "Capo e Croce, le ragioni dei pastori" de Paolo Carboni et Marco Antonio Pani - Italie - 2013 - 1h44 - Tourné en Sardaigne - Italien, sarde sous-titrés français

Ce film retrace la lutte démarrée en juin 2010 par des milliers d’hommes et quelques femmes réunis dans le Mouvement des Bergers Sardes. Tous subissent l’endettement, les réglementations européennes, le délaissement des pouvoirs publics italiens, le poids des lobbies agricoles. Tous se battent au quotidien pour pouvoir vivre dignement sur leurs terres. Pendant tout un été ces bergers envahissent les ports, les aéroports, les routes, les rues de Cagliari, le chef-lieu. Ils occupent le Palais de la Région afin d’obtenir le juste prix de leur unique source de revenu : le lait.
Le film met en lumière la lutte de ce monde paysan fier et intègre et lui donne l’occasion d’expliquer les raisons de sa colère. L’union tient tête au désespoir.

- 18h30 : "Le syndrôme Panguna" d’Alexandre Berman et Olivier Pollet - France, Angleterre - 2016 - 53 mn. - Tourné sur l’île de Bougainville, Papouasie-Nouvelle-Guinée - Anglais, tok pisin, nasioi sous-titrés français

Sur l’île de Bougainville, région autonome de Papouasie-Nouvelle-Guinée, la révolte continue. Les répercussions de la crise qui a emporté vingt mille âmes divisent la population, au seuil du référendum sur l’indépendance.
Quel futur écrire ? Au nord, le gouvernement tente de ressusciter la mine de Panguna, tandis que d’autres essaient d’imaginer une nouvelle modernité respectueuse des traditions. Après la révolte physique, c’est l’heure de la révolte spirituelle et de la (re)conquête de soi.

- 20h45 : "Respiro" d’Emanuele Crialese - Italie, France - 2002 - 90 mn - Tourné à Lampedusa, aux abords de Malte et de la Tunisie - Italien sous-titré français

Avec : Valeria Golino, Vincenzo Amato, Francesco Casisa, Veronica D’Agostino

Grazia ne cadre pas avec le mode de vie en usage sur la petite île italienne de Lampedusa, baignée par le soleil et la mer. L’île abrite une communauté cloisonnée : le monde des enfants, celui des pêcheurs et celui de leurs femmes, qui travaillent à la petite usine locale où elles salent le poisson. Par son comportement enfantin et provocateur, Grazia ne cesse d’agacer les commères. Ignorant les réprimandes, refusant de se laisser enfermer dans un hôpital psychiatrique, elle trouve refuge dans une cavité en bordure de mer.
Valeria Golino (Grazia) est la seule actrice professionnelle du film.

- 22h35 : "Terraferma" dEmanuele Crialese - Italie, France - 2011 - 88 mn - Tourné à Lampedusa - Italien, amharique (langue officielle de l’Ethiopie) sous-titrés français

Avec : Filippo Pucillo, Donatella Finocchiaro, Mimmo Cuticchio, Giuseppe Fiorello, Timnit T.

Une petite île au large de la Sicile, à proximité de l’Afrique. Filippo, sa mère et son grand-père n’arrivent plus à vivre de la pêche. L’été arrivant, ils décident de louer leur maison aux touristes. Un jour, Filippo et son grand père sauvent des eaux un groupe de clandestins africains malgré l’interdiction des autorités locales. Les insulaires se confrontent alors sur l’attitude à tenir : faut-il les dénoncer aux autorités pour la quiétude des touristes ou respecter les valeurs morales de solidarité héritées du travail de la mer ?
"Terraferma est une histoire suspendue entre mythe et réalité, racontée dans la langue légère et puissante des fables. Ce n’est pas un film sur l’immigration, mais sur nous-mêmes, sur quiconque est à la recherche de sa propre terre ferme." Emanuele Crialese


PORT LAY 1

- 10h00 : "Pellegrino" de Ruben Monterosso et Frederico Savonito - En partenariat avec le Sole Luna Doc Film Festival - Italie - 2018 - 70 mn - Tourné en Sicile - Italien sous-titré français
En présence du réalisateur (sous réserve)

Sur le Mont Pellegrino cohabitent le sacré et le profane, la nature et l’Histoire. Ce mont qui domine Palerme exerce une forte attraction sur les gens qui l’habitent et ceux qui l’entourent : artistes, vagabonds, naturalistes, alchimistes et pèlerins de différentes origines ethniques. Tous sont en quête d’inspiration, en recherche de réponses sur le sens de la vie. Pour certains, l’ascension du Mont devient alors une obsession. Ce film est une réflexion sur la relation intime qui peut se créer entre des personnes et des lieux, surtout quand ces lieux, foisonnants de légendes, sont porteurs d’une mémoire ancienne.

- 11h45 : "A noi ci dicono" de Ludovica Tortora de Falco - Italie - 2016 - 65 mn - Tourné en Sicile
En présence de la réalisatrice (sous réserve)

Fabrizio, Dante et Roberto ont 14 ans. Ils habitent la malfamée Zone Expansion Nord de Palerme. Entre pairs, sans adultes, qui sont-ils ? Les lois du quartier produisent la solitude. De la part des protagonistes, il n’y a pas de révolte. L’attachement entre eux est leur tendre force et leur abri naturel. A deux, ou en groupe, ils construisent un petit monde intime, qu’ils cachent, révèlent, nourrissent d’émotions et de corps. Le corps point de départ, de retour, seul repère. Resté seul avec Aurora, Fabrizio sent jaillir les premiers éclats de son adolescence. L’âge ingrat isole et protège. Le collège se termine, et il faut s’imaginer, tout seul, ce qu’on va pouvoir devenir.

__________
DEUX FILMS, UNE SEANCE

- 14h30 : "The immortals at the southern point of Europe" de Yiorgos Moustakis et Nikos Labôt - Norvège, Royaume-Uni, Grèce - 2013 - 78 mn - Tourné sur l’île de Gavdos - Anglais, grec sous-titrés français

A la suite de la catastrophe de Tchernobyl et de la mort de l’Union soviétique, une équipe de scientifiques russes part chercher l’immortalité sur la petite île grecque de Gavdos. Ils créent une communauté en s’inspirant de la philosophie de Pythagore et y établissent une école ésotérique. A leur tête, le physicien nucléaire Andrei, survivant de la catastrophe.
Le film présente le développement de leurs idées et les relations incertaines qu’ils entretiennent avec la communauté locale, car c’est maintenant au tour de la Grèce de sombrer dans sa propre grande crise. Une quête de certitudes dans une ère d’incertitude totale.

ET

- "Jeudi, nous rentrons à la maison" - de Rod Sterling - Anglais sous-titré français

"Les colons ont quitté la terre à la recherche d’une utopie".
Voici comment débute cet épisode de La Quatrième Dimension (Ep. 16 - saison 4) où 187 colons sont naufragés depuis 30 ans sur une planète aride et sèche. Leur rêve de trouver un jardin d’Eden se transforme en cauchemar. _ La chaleur est étouffante, l’eau est rare et tout le monde en a assez de cette planète, n’aspirant qu’à retourner sur Terre. La plupart des habitants ne l’ont jamais vue. La petite colonie est dirigée avec détermination et courage par le capitaine William Benteen. Il règne avec une main de fer sur "sonpeuple", "ses enfants" et assure leur survie
Enfin, un vaisseau arrive pour les rapatrier...

__________

- 17h00 : "Spezzacatène" documentaire de Stefano Savona Italie - 2010 - 75 mn - Tourné en Sicile -Italien sous-titré français

Des paysans, presque centenaires, nous parlent du temps où ils avaient faim et du jour où ils se sont finalement rassasiés.
A la fois testament d’une civilisation disparue et moisson tardive d’histoires enfouies, ces témoignages nous dévoilent les passions individuelles derrière la réalité silencieuse de l’exploitation et de la fatigue. Dans les mots imprévisibles des protagonistes se dessine l’aventure héroïque de la subsistance.
Loin des stéréotypes bucoliques ou de la rhétorique du travail rédempteur, ces récits picaresques à la première personne dévoilent un paysage inédit.

- 18h45 : "Tahiti Pacifique Magazine - Une goutte de liberté dans l’océan" d’Arnaud Hudelot - France - 2012 - 52 mn. - Tourné en Polynésie française - Français

Depuis plus de 20 ans, seul dans son petit bureau isolé au fond d’une vallée de Moorea, Alex W. du Prel publie tous les mois son journal : "Tahiti Pacifique Magazine". Il a été à l’origine de tous les grands dossiers qui ont secoué la Polynésie depuis deux décennies.
Ce film propose aussi une immersion au coeur du métier de journaliste, alors qu’Alex du Prel, véritable artisan et unique employé de son magazine, ne possède même pas sa carte de presse.
Ce journaliste hors normes nous a quittés en mars 2017. Nous lui rendons hommage en rediffusant ce film primé lors du Fifig 2012 (prix spécial du jury).


PORT LAY 2

- 10h00 : COURTS MÉTRAGES
6 courts métrages en compétition - (96 mn)

- "Elezioni" de Joséphine Jouannais- Italie - 2018 - 12 mn - Tourné à Palerme - Italien sous-titré français

Palerme, février 2018. Les habitants se préparent aux élections législatives du 4 mars.

- "Amazones, l’art de revivre" deVianney Sotès et Laure Martin-Hernandez - Français, Créole martiniquais sous-titré français

Comment vivre après le cancer ?
Avec un groupe de femmes "Amazones", Alexandra mène en parallèle une reconstruction physique et morale. Elle s’attelle à la mise en place d’une exposition de portraits d’Amazones réalisés par des artistes photographes. L’Art comme thérapie pour briser les tabous...

- "Acquasanta" de Daniele Greco et Mauro Maugeri - Italie - 2018 - 14 mn. - Tourné en Sicile - Italien sous-titré français

Dans le village côtier de Santa Maria la Scala en Sicile, enfants, pêcheurs, personnes âgées… Tous s’activent pour préparer la fête de la Madonne.

- "Haenyo, les femmes de la mer" film d’animation d’Eloïc Gimenez- France - 2018 - 5 mn. - Français

Ce film dévoile sept expressions idiomatiques originaires de l’île de Jeju, située au sud de la Corée du Sud. Sa narration à la fois sensible et anthropologique présente la société matriarcale des Haenyo, les femmes de la mer.
Les croquis animés révèlent aussi la musicalité de leur langue.

- "Persisting dreams" - réalisé par Côme Ledésert - Italien sous-titré français

Toni, pêcheur à Lampedusa, voit depuis plusieurs années des hommes, des femmes et des enfants arrivant d’un autre continent.
D’où viennent-ils ? Pourquoi ? Comment ce drame est-il encore possible ?

- "Trois mille" d’Isabella-Rose Weetaluktuk alias Asinnajaq - Canada - 2017 - 14’ - Tourné au Groenland et au Canada - Français

Ce film expérimental fait appel aux plans d’archives et à l’animation pour faire connaître 3000 ans de culture inuite en trois chapitres : le passé, le présent et l’avenir.


CONCERTS payants
Entrée 2 concerts : 5 €

- 21h30 : "Angelo Daddelli et I Picciotti" - Musique traditionnelle sicilienne
Venus de Palerme, ils interprètent les musiques traditionnelles siciliennes, alternant passages instrumentaux et chantés. Les influences européennes, arabes, méditerranéennes sont bien là, incluant également les grands compositeurs, Scarlatti, Corelli, Bach… Les musiciens pratiquent guitare, mandoline, friscalettu (flûte en roseau), marranzano (guimbarde), accordéon, azzarinu (triangle).
Une musique haute en couleur et à danser.

- 23h45 : "Mériadec Gouriou et Rudy Blas" - Bretagne - Musique tribale
Initialement créé en 2008, le duo s’est reformé en 2016 et propose une musique hypnotique, physique et quasi tribale. Avec un même attrait pour les musiques spirituelles, les deux musiciens ont une sensibilité musicale commune. Accordéon diatonique, percussions, guitare électrique aux nombreux effets, se rejoignent dans une exploration musicale hors des sentiers battus et finalement cosmique !


L’ÎLE DES ENFANTS

Rendez-vous incontournable pour les 4 à 12 ans !
L’île des enfants, dans la cour de Port Lay, accueille les plus jeunes du jeudi au samedi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
Des animateurs débordant d’imagination font vivre aux enfants leur propre festival avec des activités adaptées selon les âges.
Ateliers ludiques et créatifs, projections de films et de belles histoires insulaires...

Renseignements au kiosque du festival (2€ la demi-journée/ 4€ la journée)


LES FLANERIES DU FIFIG

LA LIBRAIRIE DU FIFIG

De 10h30 à 19h00, dans l’espace d’exposition de Port Lay

La librairie du festival, en partenariat avec "L’Ecume"..., apporte un véritable complément et une prolongation littéraire et documentaire aux thématiques développées lors des projections et des tables rondes.
Vous y trouverez des essais, des romans, des BD, de la littérature jeunesse. _ Vous pourrez aussi y trouver certains DVD et CD des réalisateurs et musiciens présents.
La librairie du festival initie également des lectures impromptues et des séances de signature avec les auteurs présents. Retrouvez le programme de la librairie tous les jours au kiosque ou dans l’espace d’exposition !

EXPOSITIONS

Deux espaces d’exposition : au fort du Gripp et à Port Lay

Catherine Raoulas
Peintures
Cartes marines de Catherine Raoulas, l’auteur de l’affiche de cette édition 2018 du Fifig.

Antoine Vincens de Tapol et les collégiens de Groix
Photographies
"Dans la perspective d’interroger l’impact du territoire sur la construction identitaire, j’ai choisi de m’intéresser aux îles. Groix et Belle-Île-en-Mer plantent le décor.
C’est vers les adolescents et plus spécifiquement vers les élèves de troisième que je me suis tourné. Très lucides sur leurs conditions, ils vont quitter un cocon et franchir la mer afin de poursuivre leurs études. Les horizons se dessinent et j’interroge la vision qu’ils ont de leur île, du continent, de l’amitié, de l’adolescence..."

Letizia Battaglia
Photographies
Letizia Battaglia est une pionnière du photojournalisme italien. Née à Palerme en 1935, elle se marie à 16 ans pour échapper à son père. Dix-huit ans de mariage plus tard, elle quitte son mari et part pour Milan pour changer de vie. En 1974, revenue à Palerme, elle travaille comme photographe pour le journal L’Ora et est le témoin quotidien des exactions de la mafia. Passée la nausée du premier corps ensanglanté, Letizia Battaglia suivra les méfaits de la mafia en Sicile pendant plus de 30 ans.
Plus tard, pour exorciser cette violence, elle s’est mise à photographier les femmes...
Interview - projection en continue
Elle s’est livré au réalisateur Fransesco Maresco en 2017 dans La Mia Battaglia, un entretien vidéo de 32 minutes, où elle évoque Palerme, la photographie, mais aussi la vie, la mort, l’amour.

Jean-Paul Mathelier
Photographies
"Sur le chalutier la traque était invisible, réduite à des rayures et points sur un sonar, ici tout se vivait comme depuis la nuit des temps à guetter l’océan". _ Jean-Paul Mathelier est photographe et réalisateur, il a embarqué à bord de bateaux de pêche au thon au large des Açores.
Documentaire - projection en continue
Hommes de Misaine - 26 mn. - Réalisé par Jean-Paul Mathelier, sur la quête du "poisson d’argent", la sardine, à partir de photographies de Jacques de Thézac (entre 1910 et 1930).

Maud Veith
Photographies
Témoignage de l’entraide et de l’humanité qui règnent à bord de l’Aquarius. Engagée par l’association SOS Méditerranée comme photographe reporter, Maud Veith fonde également l’association Femmes PHOTOgraphes en 2015.

"J’embarque pour la première fois sur l’Aquarius en octobre 2017, bateau humanitaire affrété depuis février 2016 par l’association SOS Méditerranée afin de venir en aide aux embarcations migrantes. Au cours des trois semaines passées à bord comme photographe, 588 passagers ont été sauvés de la noyade. Tous étaient partis de Libye, seulement équipés d’un petit sac plastique contenant l’essentiel de leurs affaires, et pieds nus pour la plupart. Deux jours plus tard, nous les déposions sur la terre ferme, dans le petit port de Vibo Valentia, au sud de l’Italie"

ÎAC, Île Art Contemporain
Plasticiens
Le collectif ÎAC propose un travail sur le thème de l’île.
Parallèlement un second projet est présenté par l’association ÎAC à Kermouzouet sous forme d’un parcours d’art en plein air sur le thème "l’image en mouvement".
Plusieurs installations seront proposées du 7 juillet au 31 août

Antonia Jackson
Peintures
Le travail actuel d’Antonia Jackson est inspiré par la redécouverte d’archives familiales sous forme de films Super 8, réalisés par son père dans les années 70 et 80 lors de ses voyages d’affaires en Asie et Afrique.
Les îles y figurent en bonne place, notamment Hong Kong, le Sri Lanka et l’Indonésie.
Antonia sélectionne soigneusement des arrêts sur image extraits de ces films et créé une peinture narrative colorée qui oscille entre figuration et abstraction.
L’utilisation de la couleur, influencée par le post-impressionisme, donne à ses tableaux une atmosphère irréelle et invite le spectateur dans un monde poétique étrange relevant à la fois du souvenir et de l’imaginaire.

Catherine Bayle
Peintures, collages, illustrations
Catherine récupère du papier peint, qu’elle triture, déchire, coupe et colle pour créer des collages sur les phares.
Elle et son mari, Jacques Bayle-Ottenheim, ont participé à la création du festival du livre insulaire à Ouessant, il y a quelques années. C’était en 1999. _ Depuis, les années ont passé et la passion de Catherine n’a pas faibli puisqu’elle vient de réaliser son 258ème phare, celui de Formica, en Sicile.

Valérie Windeck avec les écoles primaires de Groix
Dessins
Les enfants des écoles primaires de Groix ont réalisé un dessin représentant l’île de Groix. Plus d’une centaine de dessins ont été assemblés afin de réaliser une fresque.
Ce travail fait écho au court métrage de 28 min de Valérie Windeck, "J’habite sur une île", présenté cette année au Fifig dans la sélection Îles du Ponant.


ILS NOUS ACCOMPAGNENT

RADIO BALISE
Radio Balises traverse les courreaux et vous embarque dans son émission Ecran Total en direct du Festival !
A midi pétante, tous les jours, retrouvez sur le 99.8 Fm, cette émission dédiée au cinéma documentaire, aux artistes et à tous ceux qui font le festival. Interview, chroniques et reportages au coeur de cette 18ème édition du Fifig. Une émission cuisinée avec une once de soleil méditerranéen et une bonne dose d’accent sicilien dans l’art et la douceur de vivre insulaire.
En Bonus Track, retrouvez l’équipe de 3°28 West, l’émission de la base pirate de Radio Balises, pensée et fabriquée par des Groisillons !
Radio Balises est une radio associative installée à Lanester. Née en 2017, elle se veut la porte-parole du bouillonnement culturel, économique et social, et entend refléter les dynamiques et la vitalité de son territoire. Comment ? En donnant la parole aux associations, aux initiatives citoyennes, aux acteurs du développement local, à la jeunesse, aux artistes et autres agitateurs culturels. Radio Balises diffuse des programmes produits et animés par des bénévoles soucieux de valoriser les savoirs de chacun pour échanger, partager, informer et transmettre largement dans un esprit d’ouverture et de découverte.

S.0.S. MEDITERRANEE
Entre janvier 2014 et mars 2018, 13 792 personnes ont été recensées comme s’étant noyées en mer Méditerranée centrale, par l’Organisation Internationale des migrations. Cette situation dure depuis une vingtaine d’années ; nombreux sont ceux qui ont disparu sans témoins.
En 2015, dans un élan de la société civile européenne, mobilisée face à l’urgence humanitaire en Méditerranée, SOS Méditerranée voit le jour. Alliant les compétences du monde maritime et de l’humanitaire, l’ONG poursuit des missions en mer et à terre, avec trois objectifs : sauver des vies en Méditerranée centrale, assurer la protection des rescapés jusqu’à leur arrivée dans un port sûr et témoigner. L’organisation affrète pour cela un navire de 77 mètres de long, qui, en deux ans, a permis de réaliser 210 opérations de sauvetage et de transbordements afin de porter secours à plus de 27.000 personnes.
Déjà venu au festival en 2016, SOS Méditerranée sera de nouveau au Fifig en 2018, pour vous informer, répondre à vos questions et témoigner des parcours de combattants de tous ces hommes, femmes et enfants qui tentent de rejoindre l’Europe par la Méditerranée au péril de leur vie…
Une conférence sur les migrations est organisée le samedi 25 à 11h15 dans l’espace d’exposition de Port Lay.

CANAL TI ZEF
Un Kino Kabaret (avec un «c», avec un «k», peu importe !) est une performance. Des inconnus se rencontrent. Ils ont des envies de faire un film, une idée ou pas, des connaissances techniques ou pas. Ils ont une contrainte donnée ou pas. Ils ont 24h ou 36 parfois. Ils n’ont pas grand chose mais ils le font, ce film, car il doit être présenté en public à l’instant T. L’instant T c’est la projection des films réalisés, le samedi 25 août à la tombée de la nuit, après la remise des prix, sur la scène du Tiki !
Places limitées / Sur inscription avant le 15 août à programmationfifig@gmail.com


ACCESSIBILITE SOURDS ET MALENTENDANTS

Le festival a pour volonté d’ouvrir ses salles de cinéma et un maximum de sa programmation au public sourd et malentendant. La salle de cinéma de Port Lay 1 sera équipée d’une boucle magnétique prêtée par Lorient Agglomération. Les malentendants appareillés pourront donc assister, sans problème de compréhension auditive, aux documentaires de cette salle.


LE FIFIG HORS LES MURS

- A 22h45 en tout lieu
Elmouth - Cie Ricochet - (Rennes)
Elmouth se promène de-ci, de-là. Nul ne sait où il va….. ni quand il marquera un arrêt. Elmouth c’est une fourrure, des costumes, des cravates mais surtout un brin de folie. C’est avec humour qu’il vous entraînera dans un univers surprenant et original.

- 22h45 à Port Lay
Robert Boudzinc - Marionnette cracheuse de feu - Cie Le Fil à la Patte - (Lille)
Une silhouette mystérieuse traverse les ombres de la nuit. Guidé par ses pas pesants, un char en haut duquel trône un petit être au regard de glace, jetant un froid stuporeux dans l’atmosphère de fête bon-enfant des mortels… Vibrionnant à ses côtés, son grand vizir venimeux - vénéneux fait prendre vie au petit être.


INFORMATIONS PRATIQUES
Tarifs

Forfait Festival
(concerts payants inclus)..............Plein tarif 60 € Tarif réduit (*) 35 €
Billet à la journée (hors concerts)..Plein tarif 20 € Tarif réduit (*) 12 €
Billet 6 séances (non nominatif)....Plein tarif 25 €
Billet 1 séance..............................Plein tarif 6 €
Billet Concert...............................Plein tarif 5 €

(*) Adhérents du FIFIG, demandeurs d’emploi, étudiants, moins de 18 ans, titulaires de la carte Cézam, sur présentation d’un justificatif.

A noter : sur présentation d’un billet journée ou d’un forfait du festival, vous pouvez bénéficier du tarif "festivalier" de la Compagnie Océane pour votre traversée : 20€ A/R pour les adultes et 16€ A/R pour les 4 – 18 ans (tarifs 2016, sous réserve de modifications en 2017).

Billetterie sur place

Le Kiosque – Port Lay (tous billets)
Cinéma des Familles – Le Bourg (sauf billets concert payants)
Office de Tourisme de l’Île de Groix – Port Tudy (forfaits festival uniquement)

Billetterie sur le continent

Lorient Bretagne Sud Tourisme : https://www.lorientbretagnesudtouri...
Gare maritime de Lorient : dates 2018 à définir
Locations : Fnac – Carrefour – Géant – Magasins U – Intermarché
Réservations en ligne : www.fnac.comwww.carrefour.fr

http://francebillet.com – 0 892 692 694 (0,34 €/min)

Se rendre au festival

http://www.filminsulaire.com/infos-...