Le COCIG propose :

Les commerçants insulaires sont actuellement assez désemparés. Ils mesurent les conséquences de la future DSP sur leur activité et tendent le dos à chaque rumeur de blocage de bateau dont ils ont subi les effets lors des vacances de la Toussaint et le week-end du 11 novembre.
Afin de leur permettre d’être acteurs de l’information en direction de leur clientèle, le COCIG leur propose une action "décalée" qui a déjà fait rire quelques personnes dans le restaurant où elle a été testée.
voir ici : http://cocig.org/?Participation-du-Collectif-Citoyen
Suivant la nature de leur activité, ils peuvent ajouter à leur carte, sur leur ardoise, sur leur porte etc... l’annonce de produits de faible coût (la feuille de salade sans sauce), voire même gratuits (le verre d’eau du robinet), mais unanimement facturés 35€ (prix d’un AR à partir de Janvier) et unanimement appelés "La ou Le Goulard"

A L’entracte, un verre d’eau !

Les coiffeurs pourront proposer une coupe "Goulard", que personne ne se risquera à leur demander :-)

voir ici : http://cocig.org/?Participation-du-Collectif-Citoyen