Services funéraires.
La loi interdit les cimetières privés. Il existe pourtant près d’Auray une exception. L. Le Maguer : «ça permettrait aux villes de faire des économies : les cimetières sont entretenus grâce aux impôts locaux». Les mastodontes du marché des obsèques travaillent à une libéralisation du secteur.
G.R. Le Télégramme 28/10/12
«La gratuité, c’est ce qui a le plus d’importance dans nos vies»
J.L. Sagot-Duvauroux réfléchit au sens de la gratuité comme alternative à une société de plus en plus marchande. L’école publique est gratuite pour les pauvres, elle devient une école sociale, et non plus l’école de tous, où pauvres et riches ont le même avantage. Quand l’école devient une école de seconde catégorie, ceux qui ont de l’argent vont dans dans une école non gratuite.
Certaines villes proposent la gratuité des obsèques, et je trouve qu’éviter aux gens de négocier la qualité du cercueil quand ils viennent de perdre un proche, c’est très humain et civilisant.
S. Verney-Caillat Rue89 27/10/2012

Mal-logés : Duflot n’exclut pas une réquisition
"S’il est nécessaire, je ferai appel à l’ensemble des moyens disponibles, la réquisition fait partie de cette panoplie. Elle a déjà existé, elle a été mise en oeuvre notamment lorsque Jacques Chirac était président de la République parce que la crise était particulièrement difficile, chacun s’en souvient"
Le Figaro 27/10/12

Grains de sel. Le quart d’heure de gloire
Les peintres de Nizon étaient une cinquantaine à l’expo qui leur est consacrée à New York. IIs ont pris part au vernissage de leur expo dans une salle où un certain Trotsky tenait des réunions. Etre français aux USA dans une salle occupée jadis par Trotsky, faut pas le clamer trop haut. Surtout si, le mois prochain, Romney décroche la timbale.
Le Télégramme 28/10/12

Nouvelle heure
Lorsque la lumière baisse, notre cerveau sécrète de la mélatonine, donnant au corps le signal du sommeil. Notre température va diminuer pour atteindre un degré de moins entre 2 heures et 5 heures du matin, moment où notre corps est le plus froid. Le mécanisme s’inscrit dans un cycle personnel, l’horloge biologique.
L. Belot LE MONDE 27/10/12

http://nonatouthommageabigeard.net/
J.Y. Le Drian prévoit l’inauguration d’une stèle qui accueillera les cendres de Bigeard au sein du Mémorial des guerres d’Indochine. Voici un extrait de sa prose : "Bien plus qu’un chef, le général Bigeard, était un meneur d’hommes. Celui qui cultive le goût de l’exigence et de la «belle gueule», celui qui enseigne que pour «être et durer» il faut être souple comme le cuir et trempé comme l’acier.