Lors d’un référendum, 56% des habitants de Rasquera ont voté pour le projet. Confronté à une dette de 1,3 millions d’euros, le maire du village avait eu la visite d’une association qui lui proposait de louer sept hectares de ses terres agricoles.
Gary Assouline le figaro 11/04/12

Un essai avait été tenté il y a quelques années mais n’avait pas reçu l’assentiment général :-)))