Tombé à la mer, le pêcheur retraité est décédé
Agé de 70 ans, ce Groisillon aurait été emporté par une vague alors qu’il relevait un filet de pêche au niveau du port de Saint Nicolas peu avant 8 h 30. Un plaisancier l’avait vu tomber mais n’avait pu s’en approcher, le corps de la victime dérivant vers les rochers.
Le Télégramme 25/08/11
Tombé à la mer au large de Groix
Le Cross Etel a engagé une vedette SNSM, ainsi que l’hélicoptère de la sécurité civile. Le patrouilleur des Affaires maritimes a aussi été dérouté. Le pêcheur a été ramené à terre, à Port-Tudy. L’équipe médicale de Dragon 56 a tenté de le réanimer mais la victime est décédée.
Ouest-France 25/08/11

La vedette SNSM, un véritable couteau suisse du sauvetage

Les transports sanitaires constituent au moins 80 % de l’activité de la station. Quelle que soit l’heure, sur simple coup de fil sur leurs portables, les sauveteurs sont sur le pont, malheureusement trop souvent pour des plaisantins ou des navigateurs imprudents.
Ouest-France 25/08/11
SNSM. Les équipages se forment toute l’année
Les hommes à bord d’un pneumatique s’exercent à récupérer un homme à la mer ou blessé sur des rochers. «On est intervenu récemment sur un kite surfeur qui s’était cassé la jambe à la réception d’un saut ; on avait un infirmier à bord qui a pu poser une attelle gonflable» dit le patron.
Le Télégramme 25/08/11

J. Tomine évoque Groix et le mur de l’Atlantique
« Nous avons fait de nouvelles découvertes dans la végétation, notamment des tobruks et une casemate pour projecteur », explique l’ historien amateur. Ces vestiges sont en péril et l’historien verrait d’un bon oeil qu’un site soit préservé pour la mémoire.
Ouest-France 25/08/11

« Il faudrait soigner l’addiction à l’argent des plus riches »
M. Pinçon-Charlot : "Le déficit et la dette sont des armes économiques et idéologiques. Les néolibéraux s’en servent pour accélérer leur agenda politique et balayer les droits sociaux sur la planète. Le système fiscal doit être revu pour être, non pas dégressif comme aujourd’hui, mais profondément progressif".
P. Masson L’Humanité le 24 Août 2011