La Direction générale des finances publiques a rappelé hier que les communes et EPCI qui ont souhaité appliquer le dispositif d’exonération temporaire de la taxe de séjour prévu par la loi de finances rectificative de juillet doivent, avant le 1er novembre, saisir à nouveau leurs taux de taxe de séjour dans l’application dédiée… sous peine de ne pas pouvoir la percevoir l’année prochaine.

Maire Info 11/09/20