Le maire demande au président de région de revoir l’ensemble des tarifs. De plus, Dominique Yvon regrette que les élus des îles du Morbihan nʼaient pas été informés de cette hausse. « Les tarifs les plus utilisés augmentent dans des proportions inadmissibles […] Nous vous demandons que lʼensemble des tarifs prévus à lʼarticle 1 soit revu et que, si besoin, lʼaugmentation porte sur lʼensemble des tarifs, ce qui la limiterait au maximum à 2,85 %. »

Ouest-France 20/01/20