Il suffit de saisir le périmètre minuscule où siègent les plus hautes instances administratives, économiques, financières, politiques, intellectuelles et journalistiques de la France et de l’iolement reste de la population, mais aussi du bourdonnement contestataire qui s’élève d’autres lieux : ce n’est pas un hasard si les slogans scandés sur le parcours proverbial « République-Bastille-Nation » parviennent difficilement aux oreilles de ceux à qui ils s’adressent.

A. Stienne Le Monde diplomatique