Une ambulancière présente lors de la manifestation dit également avoir reconnu Didier Andrieux comme l’homme qui lui aurait porté des coups au visage. "Il m’a dit ’maintenant tu dégages, en plus t’es une femme’ et il m’a donné un coup de tête", raconte-t-elle. Le préfet du Var a saisi l’IGPN (police des polices) pour faire la lumière sur ces suspicions de violences policières.

France 2 07/01/19