La personne qui, le 27 décembre vers 17 h 15, au volant de son véhicule, s’apprêtant à débarquer du Saint-tudy, démarrant sans s’assurer au préalable que son levier de vitesse soit resté enclenché et heurtant ainsi assez brusquement l’avant du mien, veuille bien reprendre contact avec moi au 06 72 13 47 13 car, après plus amples investigations ce matin, le choc à causé des dommages qui n’ont pu être vus et constatés la veille, sur le quai, dans la précipitation du débarquement, au niveau de la calandre.

Vous en remerciant par avance.

JJT