Défenseur de Valls, G. Rouillard a peu digéré la victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche. Celui-ci a donné ses gages pour le rassemblement. Pourtant, l’appui du député se fait toujours attendre.
Le soutien de Rouillard à Hamon, c’est comme le programme de Macron : on le découvrira après l’élection ?

La rade qui se dilate 25/02/17