La réponse de Sylvia Pinel

Elle précise que les communes ont la possibilité, si elles le souhaitent, de développer certains hameaux denses, structurés et dotés des réseaux, en les classant en zones urbaines. Dès lors, le comblement des dents creuses y est possible, de même que « la réalisation de constructions nouvelles aux franges du hameau existant ».
Le Télégramme 27-02-16-