Guy et Guillaume au Fifig
photo Fana que nos remercions

Martine remercie toutes les personnes qui prennent part à sa peine et invitent les amis de Guitou à Kerampoulo après la cérémonie de demain.


On ne s’habitue pas au pire. Pour résister à l’annonce de décès successifs, il n’existe pas de blindage. Bien au contraire, nos défenses s’affaiblissent et nous sommes incapables de faire face dignement.

Cher Guitou, il est inconcevable d’imaginer qu’on ne passera plus de bonne soirée avec toi, comme celle de la semaine passée où tu nous avais mijoté un des plats dont tu avais le secret. Ta bonne humeur nous avait rassurés sur ton état de santé.
Et voilà que cette fois-ci, tu n’as pas réussi à tenir ton rôle de trompe-la-mort, rôle qu’on croyait te voir jouer des années encore.
La maison va paraître bien grande et bien silencieuse à Martine. Elle ne résonnera plus du bruit des nombreux outils que tu as utilisés au delà de tes forces, bien aidé par Guillaume, attentif à ce que tu puisses encore réaliser une création supplémentaire.
Nos pensées vont vers ceux de tes proches qui ont su t’apprécier et même vers Crapo qui tourne comme une âme en peine.