Ils avaient convié les insulaires à discuter de restrictions de leurs services. Et ceci bien entendu en complète contradiction avec la DSP qu’ils avaient signée de concert très officiellement.

De modifications en modifications, on va bientôt arriver à avoir deux rotations : une le matin et une le soir !

Pensez-donc, on ne sait pas s’organiser : on devrait paraît-il prendre modèle sur Houat et Hoédic.
Chez eux pas de déficit, leurs îles sont plus petites, alors les visiteurs peuvent en faire le tour en une journée !
Oui, Oui, vous avez bien lu, le but ultime de nos transporteurs est de faire venir des visiteurs à la journée, vous savez, ceux qui ne consomment rien sur l’île et qui ne rapportent qu’à Océane (mais plein pot) !

Alors, je vais proposer au Collectif dont je fais partie (et qui a refusé de prendre position dans cette mascarade), une solution révolutionnaire (enfin qui rappellera les temps d’avant la révolution) :
On va redécouper l’île en deux parties avec deux lignes maritimes avec vedettes à touristes : une aboutira à Port-Lay , l’autre à Port-Saint-Nicolas avec passeports obligatoires pour passer d’une zone à l’autre.
Ainsi le tour de chaque partie pourra être fait en une journée et Océane vendra deux trajets au lieu d’un !!

Elle est pas belle la vie vue par les marchands de tapis et les politiques qui les cautionnent ?