Avant les questions du public, André Tonnerre fait part du relevé des désordres des quais de Port-Lay.
Le montant des travaux pourrait s’élever à 1 Million d’euros.
Chacun est bien conscient que ces travaux doivent être entrepris au plus vite d’autant plus qu’ils ont été reportés à la suite de ceux de Port-Tudy.
(Effectivement, pas besoin de souligner que plutôt que de changer les pavés de la route et installer des bancs et lampadaires pour faire "gourzoute", il aurait mieux valu commencer par les réparations déjà nécessaires au siècle dernier. Avec les économies ensuite réalisées, on aurait pu installer des bancs jusqu’à Saint Nicolas !)

Le maire souligne que s’il a demandé à l’opposition de fournir ses questions avant 11h. le matin du CM, ce n’est pas pour avoir, à la place de questions, quelques mots jetés sur une feuille du style "sport" "jeunesse" etc...
Il lui est répondu que c’est en parallèle au compte-rendu du dernier CM qui traitait les questions de l’opposition de cette manière.

Il est précisé que le Plan Pluri-Annuel d’Investissement sera établi en Commission des Finances.

S’ensuit une question de Thierry Bihan que je n’ai pas comprise, (ce n’est pas ma spécialité....) sur les cérémonies commémoratives et un passage à l’église. Il me semble avoir entendu que le maire a donné une réponse positive. Nous aurons certainement des précisions dans le prochain "Changement de thon"qui n’oubliera pas de traiter cette fondamentale question.

Reprise par l’opposition des arguments anti Parcabout. (idem dans les derniers CR)

Une critique sur le réaménagment de la dette amène le maire à préciser que 2 emprunts sur trente ans, c’est du jamais vu. Qu’il serait dangereux d’obérrer les finances de la commune avec des emprunts à court terme pour de l’immobilier amortissable en 50 ans.
Le maire rappelle qu’il existe un barême pour les emprunts des communes qui indique qu’une commune ne doit pas dépasser un montant d’emprunt qu’elle ne pourrait rembourser (s’il n’y avait d’autres charges) en 12 ou 13 ans.
Or Groix, dans ce barème, se situe à 1, 15 année.

Florence Le Pen demande pour quelles raisons ce qui était possible autrefois ne l’est plus actuellement à savoir l’utilisation conjointe du Club-House par l’animation Jeunesse et les différentes associations sportives.
Le délégué au sport rétorque qu’un essai a été tenté au temps d’Alice Michaux qui a vu ses dossiers fouillés et son ordinateur utilisé par les pratiquants d’une activité sportive autorisés à user du local.
Le délégué au sport invite à traiter les sujets traitant du sport et de la jeunesse dans les commissions extra-municipales.

La parole est au public pour ses questions.

Je suggère d’installer provisoirement un bungalow pour accueillir les ados, le local actuel n’étant ni conforme, ni situé idéalement. De plus, les délais s’allongeant dramatiquement pour la construction du nouveau local, cela permettrait de prendre le temps d’en discuter suffisamment sérieusement.
Le maire répond "ça c’est pas idiot, on n’y avait pas pensé". J’ose prendre ça pour un compliment :-) mais je serai encore plus satisfaite si la suggestion n’est pas mise au crédit de quelqu’un d’autre comme cela a été fait après ma suggestion de créer l’Entr’aide dans les locaux de l’ancienne bibliothèque :-(

Il est demandé si la Commission EM "Environnement" verra le jour. Le maire indique que cette commission doit être animée et qu’il a en vue un partenariat avec des étudiants de l’IUT.

T. Bihan demande si en matière de protection de l’environnement, il ne pourrait pas être donné consigne de photocopier les documents en utilisant le recto et le verso des feuilles. J’ajoute que les convocations pourraient être adressées par internet plutôt que par courrier, source réelle d’économie.

Un participant s’étonne du peu de visibilité des annonces des séances du Conseil Municipal.

Laurent Le Dain excédé par les attaques de ses moutons par des chiens errants demande à ce qu’une fourrière soit installée sur Groix. Le maire rétorque qu’il aurait pu bénéficier de l’installation subventionnée de grillage mais qu’il ne l’a pas demandée.
L’adjoint aux affaires sociales dit qu’il en appelle à la responsabilité des propriétaires de chiens qui ne doivent pas les laisser divaguer.

Une autre question est posée sur la protection par grillage contre les lapins par une personne visiblement pas au courant des différentes mesures décidées puis mises en place au cours de la dernière année.
Elle a beaucoup de chance (?) le maire prend le temps de tout lui réexpliquer. Je signale que le détail se trouve sur le site de la mairie ce que ces deux interlocuteurs semblent avoir oublié. Pauvre site (http://www.groix.fr/) si peu considéré :-( .


-Réunion du Conseil Municipal du 24 novembre 1/3
-Réunion du Conseil Municipal du 24 novembre 2/3