Extraction de sable à Gâvres
Le cimentier Lafarge va-t-il pouvoir valider ses recherches réalisées au large de Gâvres pour extraire du sable ? Hier, le tribunal administratif de Rennes s’est penché sur la régularité de l’arrêté du ministre de l’Economie publié le 27 mai 2005.
Ouest-France Dernière minute 27/11/2008
Les opposants à Lafarge marquent un point
Le commissaire du gouvernement a estimé que le plan de recherche de 2005 était caduc. Il a notamment constaté que la demande de prolongation faite par les sociétés avait été actée le 19 juin 2007 alors que l’arrêté initial expirait le 27 mai 2007 à minuit.
Vincent JARNIGON. Ouest-France 28/11/2008
Extraction de sable. La décision des juges reportée
La loi prévoit qu’après quinze mois sans réponse -délai aujourd’hui expiré- le rejet est implicite. L’argumentation du commissaire du gouvernement n’a, pour l’heure, qu’une valeur consultative. Les juges rendront leur décision dans les semaines à venir.
Le Télégramme 28/11/2008

Le projet pôle mer de Port-Tudy est en route
« Ce projet résulte de la réflexion menée dans le cadre de l’Agenda 21 sur le développement de l’île et la nécessité de renforcer les économies primaires, telles que la pêche, l’aquaculture ou l’agriculture, selon les principes d’un développement durable », a rappelé le maire.
Ouest-France 28/11/2008

Grands fonds. L’impossible compromis
Les ministres européens de la pêche ont décidé de diminuer les quotas accordés aux armements qui pêchent les poissons dits de grands fonds. La Scapêche, à Lorient, est en première ligne et s’insurge contre l’interprétation européenne des analyses scientifiques.
Propos recueillis par Sophie Paitier Le Télégramme 28/11/2008
Grosse colère à la Scapêche
Fabien Dulon ne cherche même plus à contenir sa colère « Actuellement, on pêche du sabre, alors qu’on ne le vise pas car on n’a pas de quotas. On constate de l’abondance, là où on nous dit qu’il y a des problèmes. On assiste à un démembrement total de la pêche française.».
S.P. Le Télégramme 28/11/2008