Alain LeGoin en 2010 avec des responsables de Cinéf’îles

"Essayer d’exprimer avec le moins de mots possibles l’image, la sensation immédiate, sans pour autant nous éloigner de notre manière d’écrire".
Alain, fondateur d’Haïkouest, a animé la conférence et l’atelier Haïku mis en place par l’UPIP.GX.

Alain est bien connu du milieu cinéphile groisillon. C’est en effet lui qui a aidé l’association Cinéf’îles à instituer les séances de cinéma dirigées, offertes aux enfants des écoles et des collèges de Groix.
Du temps où Caroline Sanguinette dirigeait le Centre de Loisirs, elle souhaitait mettre en place ce qu’elle avait connu à Lille : des projections pédagogiques pour les enfants. Les premières séances ont eu lieu avec Alain Legoin de Cinécran, de façon expérimentale à l’hiver 2010, salle de projection de Port-Lay, Cinéf’îles se chargeant de l’accueil et de la prise en charge de l’animateur.
Après prise de renseignements et montage de dossiers avec l’aide de C. Leroy et du Conseil Général, les séances ont pu avoir lieu au Cinéma des Familles, (l’utilisation de Port-Lay dans ce cadre étant illégale), les frais afférents aux projections des collégiens pris en charge par le Conseil Général en 2011 et ceux correspondant aux élèves du primaire, par la municipalité de Groix en 2012. D’autre part, Alain dispense une formation spécifique aux enseignants qui encadrent maintenant eux-mêmes la formation des enfants à l’image cinématographique.
(Merci à Martine Netter de Cinéf’îles pour ces précisions.)

Quelques haïkus d’Alain (merci à Magali)

21 canards
à la frange de la vague
des vers au menu

un portail
un filet de pêche tendu
sans poisson

la mer et l’enfant -
oh ! la moitié de la plage
dans son blouson bleu

le petit-fils presse
son grand-père pour le bain
- lui, parle d’ormeaux

chaleur de juillet -
la vague lèche mes pieds
et l’enfant sa glace