J’ai déjà écrit ce que je pense des anonymes pilleurs de textes qui ne citent pas leurs sources.

Lire ici :http://ile-de-groix.info/blog/spip....

Quand ceux-ci de plus se permettent d’y ajouter des commentaires mensongers et calomnieux, comme ce jour à propos du Fifig, (ce qui n’est vraiment pas malin quand on a des ambitions politiques), que faut-il faire ?

Une ébauche de réponse se trouve sur un site spécialisé dans le juridique :

*/Il est strictement interdit de reproduire sur un blog tout ou partie d’un autre blog sans avoir préalablement reçu l’autorisation du blogueur en question.

Quelles sont les voies de recours ?
Les voies de recours sont de différents niveaux qu’il s’agisse de mettre un terme sans délai à la reproduction non autorisée ou d’obtenir un dédommagement ou la punition du fautif. Dans la plupart des cas, il s’agira d’ailleurs de mettre en oeuvre les deux procédures.

Si l’objectif est de réagir rapidement, il faudra interpeller directement le blogueur et/ou son hébergeur. Il convient d’avertir d’abord le blogueur qui est le véritable fautif et, pour ce faire, de lui adresser une mise en demeure de supprimer le contenu litigieux. S’il ne réagit pas à cette mise en demeure, il est possible d’engager un référé pour obtenir du tribunal qu’il ordonne à l’éditeur de supprimer les contenus litigieux.

/* http://www.journaldunet.com/