Entre crise et insularité, les entreprises locales tanguent
Soaz : «À 95 %, nous sommes des expatriés venus par choix de vie en sachant que l’on gagnerait deux fois moins que sur le continent. Devoir vendre serait un échec. J.Tristan est l’interlocuteur entre Groix et Lorient. Nous attendrons de voir ce qui se décide à l’échelle du collectif de Lorient».
Ouest-France 28/11/12
Taxe entreprise : des artisans et commerçants face au maire
Pressé de s’expliquer sur le vote de septembre 2011 instaurant les bases de la CFE, le maire n’a pas éludé ses responsabilités : «Je n’ai pas été le seul en France et dans l’agglo à faire cette erreur. C’est une erreur et je l’assume ». Un mea culpa plutôt attendu au sein de la délégation. Ouest-France 28/11/12

La rue Francis-Stéphant sera fermée jeudi
La circulation y sera interdite de 8 h à 18 h pour travaux. La rue du Général de Gaulle, entre la rue Chalutier Les 2 Anges et le quai Firmin Tristan, sera mise en double sens de circulation pendant cette journée, afin de permettre aux véhicules de descendre à Port-Tudy.
Ouest-France 28/11/12

Mois du doc. Dernière séance vendredi à Port-Lay
Manuela Frésil s’est introduite au coeur d’une dizaine d’abattoirs industriels français, aux côtés d’ouvriers à la chaîne. «Entrée du personnel» décrit l’emballement des cadences. Un intervenant du service de santé au travail de l’Aniem présentera le film et animera le débat.
Le Télégramme 28/11/12

Aide au chauffage
L’Enim propose à ses pensionnés une aide au chauffage qui peut être obtenue sous certaines conditions de ressources pour l’année 2012-2013. Pour tous renseignements, contacter Valérie Even, agent chargée des affaires sociales, ou Yann Boterf, adjoint. Contact : 86 80 15.
Ouest-France 28/11/12

Volvo Ocean Race. Un trou de 600.000 € pour Lorient
Avec un budget global de 3,1M€ et seulement 2,5M€ de recettes, l’équilibre espéré n’est pas atteint, malgré une affluence de250.000 visiteurs. Selon une étude réalisée par le cabinet d’audit PwC, les retombées directes et indirectes sur le territoire dépassent les 20M€.
Le Télégramme 28/11/12
L’étape de Galway également déficitaire
Galway avait accueilli plus de 500.000 visiteurs. Si les retombées économiques ont été estimées à plus de 60millions d’euros, l’association organisatrice de l’événement doit faire face à quelque 690.000€ de dettes. Des créances qui remettent en cause la candidature de la ville.
Le Télégramme 28/11/12

Ethylotests : rien ne presse !
Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a reporté la verbalisation au 1er mars 2013. En outre, il a annoncé ce matin qu’il demande au Conseil national de la sécurité routière un avis sur l’opportunité de cette mesure prise par le gouvernement précédent.
Libération 27/11/12

Des destins scolaires scellés dès l’entrée au collège
20 % des enfants d’ouvriers sont diplômés de l’enseignement supérieur, contre 76 % des enfants de cadres ou d’enseignants. Près de 90 % des enfants d’enseignants ou de cadres réussissent le baccalauréat contre 40 % pour les enfants d’ouvriers. Entre les générations entrées en 6e en 1989 et en 1995, l’accès aux diplômes du supérieur est resté stable.
C. Beyer Le Figaro 28/11/12

Un salarié sur huit veut travailler plus
En 2010, le revenu salarial moyen atteint 39.290 euros pour les 25 % les mieux payés, soit 10 fois celui des 25 % les moins bien rémunérés. 16 % des salariés déclaraient en 2011 vouloir travailler plus : un tiers de ceux à temps partiel et 13 % des temps complets.
M. Landré le Figaro 28/11/12

Les riches toujours plus riches ! Et les pauvres... plus pauvres !
En près de douze ans, les 10 % les plus riches ont vu leur patrimoine presque doubler en euros constants. Mais pour les 30 % les plus pauvres, leur patrimoine en euros constants a stagné ou même pour la plupart d’entre eux a baissé. Terrible radiographie d’une époque !
L. Mauduit Mediapart 28/11/12

La violente charge de l’ex-trésorier filloniste de l’UMP contre Copé
D.Dord a démissionné de ses fonctions. Il accuse Copé d’avoir abusé de sa position à la tête du parti pour rendre le scrutin inéquitable. Mais il donne cette fois-ci de nombreux détails, portant de lourdes accusations. "L’égalité de traitement entre candidats aurait dû être absolument garantie. Cela n’a pas été le cas", écrit-il.
Le Monde.fr 26.11.2012