Palmarès. Auberi Edler remporte le Grand Prix pour «L’île»
Elle est récompensée par un thon, sculpté par Zef Le Dref. Prix Lucien Kimitété : M.C. et C. Paes. Prix du public : E.Dumont. Mention spéciale : elle revient à A. Hudelot pour son film «Une goutte de liberté dans l’océan» tourné à Mooréa etTahiti. Ils ont tous reçu une aquarelle de G. Flahaut
Le Télégramme 27/08/12
Avec L’Île, Auberi Edler remporte le grand prix du festival
«Un film fort qui rappelle que la solitude n’existe pas», explique le jury. Foula (Shetland), c’est un bout de terre de 16 km² où une trentaine d’habitants se battent pour survivre. «En se regardant, ils ont découvert que se battre les uns contre les autres n’était pas le meilleur gage de survie».
Ouest-France 27/08/12
Heritage Fight, le vibrant coup de coeur du public
Thématiques, aspect humain, travail technique... Tout est passé au crible par les cinéphiles. Eugénie Dumont s’avance vers le micro devant le public. «La terre est là-bas objet de convoitise des groupes pétroliers avec l’assentiment du gouvernement. Il est possible de signer la pétition».
Ouest-France 27/08/12

La nouvelle équipe réussit son pari
L’objectif : maintenir une programmation de qualité avec des moyens financiers très serrés (200.000 €), tout en conservant l’esprit familial de l’événement. La mission semble accomplie. «En grande partie grâce aux 150 bénévoles qui assurent la stabilité du Fifig», précise S. Marmugi.
P.A. Roux Le Télégramme 27/08/12

Bilan. Une question d’image...
Les commerçants partenaires se réjouissent du festival. Et puis les autres qui voient évidemment l’événement d’un bon oeil, mais qui ne remplissent pas leur tiroir-caisse pour autant... Les hôtels aussi tirent profit de l’événement. La concentration à Port-Lay est pointée du doigt.
P.A. Roux Le Télégramme 27/08/12

Ce qu’ils ont aimé au Festival du film
«Ce que j’aime ici, c’est le mélange des arts entre cinéma, musique, spectacle, expositions». «Ce qu’il y a d’extra, c’est le caractère familial du festival et le mélange de toutes les générations.». «L’accueil est extra et je pense revenir en tant que bénévole l’année prochaine».
Le Télégramme 27/08/12

L’an prochain, le festival met le cap sur l’Irlande !
L’an prochain, c’est décidé, le festival invitera « sa cousine », l’Irlande. Une destination certes moins exotique mais à n’en pas douter captivante, à travers le prisme de l’insularité, qui lie tous les bouts de terres parsemant le globe.
Ouest-France 27/08/12
Cap sur l’Irlande en 2013
«J’envisage de réduire le nombre de films présentés, peut-être en passant de 80 à 60 projections annonce Sylvain. Car on se rend compte qu’à chaque fois, le public a vraiment envie de discuter avec les réalisateurs. Il faut qu’on leur laisse davantage de temps pour cela».
Le Télégramme 27/08/12

Biche. Une vente aux enchères au profit du thonier
Imperturbable face aux rafales de vent qui balayaient les courreaux, Tablantec captivait le public, émaillant d’anecdotes chaque mise aux enchères. Poulies de thoniers, cap de mouton, objets de marine, bouée couronne, vareuse, trouvaient acquéreur dans une atmosphère bon enfant.
Le Télégramme 27/08/12