Le temps radieux a mis en valeur les oeuvres et documentations exposées dans l’usine de Port-Lay. L’ambiance entre les différents membres des associations exposantes était très décontractée.
Cela doit néanmoins apeurer les absents qu’on entend pourtant fréquemment se plaindre de manquer de reconnaissance.
Et si la participation au forum devenait un des critères d’attribution des subventions ? (là, je devine un trésorier riant dans sa barbe ...)

voir photos ici

L’ancien et le nouveau thon, réalisés par Stéphane Baron, trônaient sur le stand du Fifig