Petit coup de chapeau au titre : "Changement de thon" :-)
Mais on tirera le canon le jour où on ne verra plus de référence au thon sur une île qui a oublié non seulement de garder un thonier mais sans doute aussi la dernière date de vente d’un thon par un pêcheur professionnel greck !
Il serait temps de se trouver un symbole plus actuel.

Que dire d’un bulletin dont le principal contenu est le compte-rendu d’une réunion de conseil municipal passée depuis près d’un mois ?

On en arrive à supposer que sa seule utilité est de confirmer publiquement le bruit qui court depuis des mois les pavés de Port-Tudy : l’opposition, entre autres démarches agressives, met en cause le fonctionnement des commisssions de révision des listes électorales.

C’est à pleurer de rire quand on sait qu’existait depuis des années sur les précédentes listes un tas d’irrégularités et surtout que les dernières radiations ou refus d’inscriptions ont plus largement pénalisé les nouveaux ou jeunes électeurs dont on peut dire pour le moins que le bulletin n’aurait pas été favorable à la liste UMP.

Ajoutons quelques erreurs de compte-rendu dues vraisemblablement au fait que les conseillers d’opposition ne prennent pas de notes mot à mot ou n’enregistrent pas les débats. On n’ira pas jusqu’à dire que ce bulletin contient des informations volontairement erronées...

Le maire n’a pas dit avoir donné son accord à l’installation d’une boutique de souvenirs sur le port. Il a seulement répondu à une question sur l’affectation à l’avenir des locaux du Suet : le bail actuel de la boutique concernée est un bail précaire.

De même, il n’a pas dit ne plus se rappeler de la question du quotient familial mais qu’elle s’appliquera lors de l’établissement du prochain budget. Le challenger n’oublierait-il pas par contre, que ce quotient familial n’était pas appliqué non plus sous son autorité ?

Quant aux postes réservés aux bons électeurs, mieux vaut en rire également : il ne faut pas être petite souris dans les isoloirs pour savoir pour qui votaient les recrutés des mandatures de fin XXè siècle ! Si Mr Yvon parlait de recrutement fait non seulement sur des critères de compétence mais également sur des critères sociaux. on pourrait le suivre. Hélas ...

Se rappeler pour les débats qui se profilent que l’opposition demande bien un éducateur pour aider les jeunes et leur famille.
Reste à savoir quel genre d’éducateur. Cela mériterait d’être précisé.

Quoiqu’il en soit, un bulletin dont la fonction est de participer au débat politique est le bienvenu.
Mais pour qu’il y ait débat, il faut être deux et vu le contenu du bulletin municipal, c’est pas pour demain... à moins que l’on ne se contente de débattre des dates des activités extra-scolaires de l’école privée ou des tournois de pétanque ou palet.

Allez, un, peu d’optimisme par ce beau soleil :-))