« Tchave » veut dire « enfant », et « Kesaj » est le nom d’une fée tsigane qui prône l’idée selon laquelle pour recevoir de l’amour, il faut d’abord savoir en donner.

L’ambiance était au partage hier au Parcabout : La générosité du spectacle donné par la troupe trouvait sa récompense dans les visages souriants et les regards ravis des spectateurs, un peu trop nombreux pour que les derniers arrivés puissent voir les plus petits des danseurs et chanteurs. Deux heures de chants et danses sans interruption avec un répertoire varié soutenu par une énergie débordante.
Des salves d’applaudissements ont prouvé l’intérêt pris par le public à ce spectacle original.
Merci à la troupe et à ceux qui ont uni leurs efforts pour qu’elle puisse se produire bénévolement sur l’île.