Lors de l’après-midi "Portes ouvertes" au Parcabout, Jo a intéressé son auditoire en racontant, avec forces expressions grekes et l’accent qui va avec, l’histoire du Graheù, son évolution, son abandon et sa renaissance grâce à l’installation du parc de loisirs.
On a ainsi appris que cet espace avait été primitivement acheté, aménagé et arboré, par la municipalité pour y installer la maison de retraite.
Jo, avec la malice qui le caractérise, a souligné le changement d’affectation (transformation en dépotoir sauvage...) à la suite d’une nouvelle élection et du choix se portant sur le site actuel de l’EHPAD. Sans doute, a-t-il laissé entendre, que dans un autre cadre, cela sentirait le délit d’initié...

Il a illustré ses commentaires par des photos de documents plus ou moins anciens, racontant le passage dans ces lieux et leur voisinage de différents propriétaires du continent.
Il a terminé en proposant une petite promenade à la découverte de la flore qu’on peut y trouver.
En fin de soirée, Laurent Morrisson accompagnait en musique, parfois secondé par Captain, l’apéritif dînatoire servi à la Langouste.
Pendant tout ce temps, des enfants profitaient des filets mis, pour l’occasion, gratuitement à leur disposition.