Plusieurs nids ont été identifiés sur le littoral, ils ont été balisés : merci de ne pas s’en approcher et de tenir en laisse les chiens.

Les jeunes poussins du nid de gravelots à collier interrompu observés le 15 mai ont malheureusement disparu, probablement prédatés par des chiens, ils n’étaient pas suffisamment âgés pour leur premier vol.

Pour rappel : toute atteinte à un animal (nid, poussin, oiseau) en réserve naturelle est une infraction de catégorie 4 passible d’une amende de 750 €.

Léa et Fabien (pour la Réserve Naturelle de Groix.)