Tedros Adhanom Ghebreyesus, a une fois de plus défendu son action mais l’OMS « n’a pas de mandat pour forcer les pays à mettre en œuvre ce qu[’il] leur conseill[e]. Nous avions conseillé au monde entier de mettre en œuvre une approche globale en matière de santé publique. Nous avions dit de trouver les cas, tester, isoler et rechercher les contacts. Les pays qui ont suivi les conseils sont en meilleure position que les autres. C’est un fait », a-t-il affirmé.

Mediapart 27/04/20