Pour faire suite et continuer à parler prévention, vous avez certainement vu les dernières infos concernant la recommandation du port du masque par un large public à titre préventif.

Vous n’êtes pas sans remarquer que de nombreuses enseignes, start-up, particuliers se lancent dans la production. le label AFNOR propose même ses prototypes et recommandations.

La production de masques "alternatifs" est donc lancée.

En ce qui me concerne, je suis pour. A celles et ceux qui regardent d’un mauvais oeil, et "sourient" ou expriment un sentiment malveillant à l’égard des personnes qui ont décidé de porter un masque, je dirais qu’on inspire et expire nos "polluants"de la même façon à Groix qu’ailleurs...

Comme a dit un médecin urgentiste, "se passer de masque actuellement c’est comme sauter sans parachute" Ce nouvel "adage" s’applique pour un virus qui encore une fois n’est absolument pas connu de notre système immunitaire à tel point qu’il peut s’emballer en provoquant dans l’organisme un cataclysme et entrainer la mort. Il n’est pas nécessaire de rappeler les chiffres.

Bien sur, on ne peut pas comparer notre situation à celle des zones urbaines, mais la vigilance est la même, lorsque l’on se trouven un certain nombre au même endroit au même moment.

Alors si cette idée de fabrication locale est déjà en action, il serait dommage qu’elle ne reste que de "l’entre soi" Si ce n’est pas le cas, j’invite les personnes qui ont la maîtrise de la couture (et il y en a !!!) à mettre à contribution leur savoir faire, à le mutualiser pour en faire profiter la population en n’hésitant pas à le faire savoir.

Des tutoriels existent, les matières nécessaires pour optimiser la filtration sont connues.

Alors à quand des masques "made in Groix"..?

Prenez soin de vous.

Jean-Michel Le Dily