Le retour des égoïsmes ?

L’importance de la taxe foncière sur les propriétés bâties dans la nouvelle architecture de la fiscalité locale va transformer chaque arpent en or pour ceux qui en ont, en larmes pour ceux qui n’ont plus rien. Les maires ne sont aujourd’hui plus du tout incités à construire des logements sociaux, du fait également de cette réforme fiscale qui, avec la fin de la TH, ôte aux édiles volontaires leur seul retour sur investissement possible.

C Néau La Gazette des Communes 31/01/20