Le maire d’une commune de moins 3000 habitants est encore plus remonté contre le Président. “On ne peut pas balayer les doléances des maires comme il l’a fait. Nous, les petites communes, faisons face à beaucoup de problèmes, on manque de moyens et on nous ignore”. “Le problème c’est que si nous-mêmes, élus, nous sommes déçus, les Français et la rue le seront encore plus”, s’inquiète JJ Mirande.

J Vilrobe la gazette des communes 21/11/19