L. Gallois fustige "une réforme extrêmement dure et raide", qui va nuire aux "précaires", "ceux qui alternent les petits boulots et les périodes de chômage". Il critique en particulier deux mesures : le changement de la période de référence pour accéder aux allocations chômage, et le mode de calcul des allocations. Environ 150 000 personnes vont même toucher une prestation "en dessous du RSA", de 460 euros par mois environ.

J. Leymarie france info 18/11/19

https://www.francetvinfo.fr/replay-...