Dans le plus profond silence, des emplois locaux ont été supprimés (entre 8 à 15 suivant les saisons). Et nous ne verrons plus les sympathiques et vivants enfants de la ville de Colombes égayer nos plages et nos chemins lors des classes de mer ou colonies de vacances (+ ou - 600 enfants/an).

Quelques valeureuses associations locales y partageaient leur engagement. Certains jeunes venaient ainsi donner un coup de main avec entrain aux bénévoles de Saint-Gunthiern qui appréciaient hautement cet apport de sang jeune.

La colo fonctionnait depuis 1947 et la ville de Colombes s’était portée acquéreur du lieu en 2000 tout en investissant un million de francs de travaux. Mais le changement de majorité lors d’élections municipales colombiennes a changé la donne et le fort a été mis en vente, sans succès :-(

Combien d’anciens de la colo sont venus par la suite s’installer à Groix ? Ce doit être un crève-coeur pour eux ! Peut-être aura-t-on le plaisir d’en voir un nous raconter ici ses souvenirs.

http://www.retro-colo.fr/film/colon...

http://patrimoine.bzh/gertrude-diff...