De Plouhinec à Groix en passant par Guidel ou la baie de Quiberon, elles débarquent par grappes sur le littoral. Attention, même morte, la méduse pique encore.

Ça pique, ça brûle et ça peut être douloureux. C’est la caresse d’une chrysaora hysoscella. Une jolie méduse brune aux rayures rouges qui zèbrent son ombrelle.

C. JOSSE Ouest-France 30/06/18