après avoir écarté les gêneurs que sont les délégués syndicaux, et avoir éloigné le juge judiciaire.
La dissociation des entreprises de leurs groupes est grave. Il y a trop d’exemples d’entreprises appartenant à des groupes florissants qui organisent la casse de l’outil industriel.
Les jeunes se sont vus proposer par Emmanuel Macron des baux à durée limitée de trois à douze mois, comme par hasard adaptés à la durée de leurs futurs contrats de travail.
Comment peuvent-ils dire ensuite que la jeunesse est leur priorité ?

Annie David / CRC 27/07/17