L’avant projet de loi 4D prévoit la possibilité de transférer des portions de routes nationales aux régions. Traditionnellement compétents, les départements sont vent debout. Quant aux régions, elles déclinent l’offre. « Nous sommes tombés de l’armoire ! Cette disposition avait été écartée dès les premières discussions avec le ministre des Transports s’étonne François Durovray .../...

N Arensonas La Gazette des communes 20/01/21