Le porte-parole de Système U. : " On a vu ce qui a précédé le confinement de mars, cela nous a appris un certain nombre de choses ainsi qu’à l’amont, aux industriels. Depuis la sortie du confinement, on a des stocks légèrement supérieurs à ce qu’ils sont normalement de produits qu’on dit "psychologiques", comme les pâtes ou les conserves de légume. »

Ouest-France 27/10/20