Pas facile de faire respecter le port du masque au cœur de la nuit groisillonne, très festive et forcément alcoolisée. La réglementation s’est durcie. Jusqu’à 3 h du matin, les gendarmes verbaliseront pour non-respect de l’arrêté municipal : consommation d’alcool sur la voie publique, et pour non-port de masque (38 € d’amende), avant de repartir sur le continent.

le Télégramme 02/08/20