Annoncée par le Président de la République comme le « nouvel acte de décentralisation adapté à chaque territoire », cette réforme renforcerait la possibilité pour les collectivités d’exercer, à titre expérimental, puis de façon pérenne, des compétences différentes pour tenir compte de leurs spécificités.

Entendus au Sénat, le 9 juillet 2020, sur leurs spécificités et leurs besoins en matière de différenciation, les maires des îles du Ponant entendent à présent interpeller le gouvernement et l’ensemble des parlementaires.

Pauline Lemaire La Gazette des Communes 26/02/21

https://www.senat.fr/rap/r19-626/r19-6261.pdf

la situation des îles métropolitaines et leurs besoins en matière de différenciation territoriale