« Il n’y a ni plus ni moins de monde que d’habitude lors des vacances d’hiver » observe l’adjointe au tourisme, plus préoccupée par la révélation d’une cinquantaine de cas de covid-19 sur l’île. Les hébergements privés et chambres d’hôtes s’en tirent plutôt bien. « Ces derniers jours, avec le soleil, il y a eu plus de monde à venir. On n’avait des doutes mais on travaille bien», déclare A. Druart.

le Télégramme 26/02/21