Agathe revendique une démarche environnementale et invite à se poser des questions sur la fabrication du papier recyclé, les encres, les déchets produits par les imprimeries, le coût énergétique. «Car on peut fabriquer des livres et des carnets, à la maison, avec de beaux papiers sans trop d’énergie ni de déchets toxiques. Ça coûte un peu plus cher, mais c’est presqu’une bataille à mener».

Le Télégramme 24/05/20