"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
En bref

« Je n’étais pas îlienne, je voulais juste travailler dans une école rurale. Et puis ici, ça a été une évidence. Je n’ai jamais eu envie de repartir, malgré les difficultés. Jusqu’à la mise en place des tests nationaux, nous avions du mal à évaluer le niveau de nos élèves. Or lors des tests nos élèves sont toujours en haut du panier et ils font ensuite de belles trajectoires. Surtout aujourd’hui, l’école publique est reconnue sur l’île »

Ouest-France 03/07/20


Lire la suite - commenter...

Jimmy Pahun est « convaincu qu’une telle ligne ne doit pas bénéficier de subventions publiques pour fonctionner. En tout état de cause, l’annonce de cette liaison ne doit pas nous détourner des vrais enjeux de la transition écologique en matière de transport : le développement d’alternatives à la voiture individuelle, d’énergies propres, de l’usage du vélo, du ferroviaire, du transport à la voile, etc. »

Le Télégramme 03/07/20


Lire la suite - commenter...

La réserve naturelle communiquera régulièrement le programme de ses animations hebdomadaires, « qui évoluera en fonction des normes sanitaires », précise Léa Trifault, conservatrice. Actuellement la Maison de la Réserve n’est pas ouverte pour des raisons de respect des consignes sanitaires. Réservations obligatoires au 02 97 86 55 97, rn-groix@bretagne-vivante.org

Le Télégramme 03/07/20


Lire la suite - commenter...

JPG - 81.1 ko

"On ne va pas se remettre à se foutre sur la gueule sur la question des retraites dans cette période. Cet été, on va rester très mobilisés sur l’emploi. On a tout un tas d’initiatives de soutien aux salariés, notamment des toutes petites entreprises, mais sûrement pas sur la question des retraites", a détaillé le secrétaire de la CFDT.

N Demorand , L Salamé france inter. 3/07/20


Lire la suite - commenter...

À la demande des commerçants, le bourg sera piéton tous les jours, de 10 h à 14 h et de 16 h à 19 h 30, jusqu’à la fin août. Accès au port : L’embarquement et le débarquement des véhicules se feront sur une seule file. Le stationnement sera interdit sur tout le port. L’accès des piétons aux courriers se fera côté bassin à flots. Les agents temporaires de police municipale seront aux premières loges pour canaliser les flux de circulation.

le Télégramme 02/07/20


Lire la suite - commenter...

Un décret impose au CNFPT de payer 50 % des frais de formation des apprentis employés par les collectivités territoriales. Le dispositif apparaît comme «une véritable ponction sur l’argent de la formation» – le CNFPT n’étant doté d’aucun moyen supplémentaire. Le reste à charge sera entièrement à la charge de la collectivité qui emploie un apprenti. « Pour les apprentis du privé, l’Etat verse entre 5 000 et 8 000 euros par apprenti. Pourquoi ce dispositif n’est-il pas étendu aux apprentis employés par le secteur public ? »

Maire Info 3 juillet 2020


Lire la suite - commenter...

«Il faudra porter le masque dans les filets. Le nombre de personnes sera limté pour pouvoir conserver une certaine distance dans les filets.» L’entreprise qui compte 17 CDI et qui peut, selon les chantiers et l’activité, embaucher une trentaine de CDD de plusieurs mois, a dû activer le chômage partiel. Pierre Sacaze : la fermeture des frontières nous impacte fortement

Ouest-France 02/07/2020


Lire la suite - commenter...

Pour la secrétaire générale du Secours populaire du Morbihan, les mois se succèdent et se ressemblent avec la peur, de devoir fermer, au ventre. Et l’impact sur les activités du Secours populaire du Morbihan risque de perdurer. Pour combler ce manque, Annie Wemeaux en appelle « à tous ceux qui peuvent donner mais surtout aux pouvoirs publics, sans qui, on ne finira pas l’année ».
M JOUAN. Ouest-France 21/06/20

secourspopulaire.fr/56/don


Lire la suite - commenter...

Si les partenariats sont « globalement maintenus » pour un tiers des associations, une sur cinq (19 %) juge, en revanche, « plutôt affaiblis » les partenariats publics et privés conclus en début de saison. Les difficultés financières sont également le lot des associations employeuses, relève l’enquête. 31 % d’entre elles ont « moins de trois mois de trésorerie devant elles ». Près de 4 000 craignent le pire des scénarios : le dépôt de bilan.

L. Galtier Maire info 25/06/20


Lire la suite - commenter...

La mission demande une autonomie accrue des ARS. La mission évoque les contraintes, notamment les nombreux reporting à rendre au niveau national, qui expliqueraient les lourdeurs que les ARS font à leur tour peser sur les acteurs de terrain. Elle propose donc « qu’elles bénéficient d’une plus grande autonomie dans la déclinaison régionale des objectifs nationaux et d’une plus grande souplesse dans la gestion des moyens mis à leur disposition, particulièrement le Fonds d’Intervention Régional

E Stroesser Maire info 24 juin 2020


Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...