"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
ARCHIVES

Sarkozy et les médias : leurre de vérité

En 1997, il énonçait sa stratégie médiatique : «Les médias sont comme des chaudières. Si vous êtes celui qui met du combustible, vous existez.» Depuis, il l’a gavée jusqu’à la gueule et elle commence à se fissurer, la chaudière. Elle pourrait bien lui exploser à la figure.

R. Garrigos et I. Roberts Libération 30/10/2010

Lire la suite - commenter...

JPG - 44.5 ko

«Le Bugaled Breizh, mensonges et manipulations».
Dans le cadre du mois documentaire, l’association Cinéf’îles propose la projection du film de Jacques Losay. 2.11 - 19 h 30, Port-Lay. suivie d’un en-cas.
Ouest-France 30/10/2010

«Bugaled Breizh» : film et débat.
Le dernier arrêt de la cour d’appel désigne comme coupable un sous-marin américain ! : film de Jacques Losay, suivi d’un débat en présence du réalisateur et de Thierry Lemétayer, fils du mécanicien disparu.
Ouest-France 30/10/10

Affaires maritimes. Grève des sorties la nuit
Les vingt unités de terrain ont adopté des horaires de bureau puisqu’on cherche à les assimiler à des administratifs. Les autorités restent muettes comme des carpes. Un attaché de presse du ministère de Borloo nous répond tranquillement que «le sujet est trop délicat pour en parler».
S. Jézéquel Le Télégramme 30/10/10

Changement d’heure. À vos pendules !
L’heure d’hiver est de retour. La nuit prochaine, il faudra reculer ses pendules d’une heure. Ainsi à trois heures demain, il ne sera en fait que deux heures. Mais ce système reste controversé. Des associations dénoncent ainsi régulièrement ses effets nocifs sur la santé.
Le Télégramme 30/10/10

Le sociologue B. Friot à Trégunc
«Quand la majorité affirme qu’elle veut protéger le système par répartition, elle prépare en fait le terrain au privé : les sociétés, comme celle de G. Sarkozy, sont déjà prêtes», Dans un 2ème temps, B. Friot apportera ses solutions, notamment l’idée d’un «salaire continué» pour les retraités.
Le Télégramme 29/10/10

Lire la suite - commenter...

JPG - 15.9 ko

"Ce projet de loi cynique est un déni de la réalité. Il altérera la santé de nos patients, il aggravera la précarité et le chômage, les inégalités sociales, les inégalités hommes-femmes, les inégalités de santé, d’espérance de vie et de handicap. C’est pourquoi le SMG demande, avec les autres organisations syndicales, son retrait pur et simple."
http://www.smg-pratiques.info/Nouve...

Lire la suite - commenter...

JPG - 35.2 ko

Les manifestants insulaires ne désarment pas
« Les socialistes vont déposer un recours au conseil constitutionnel, Sarkozy peut encore faire marche arrière en ne signant pas le décret » souligne G. Le Gras. Les quelque 160 manifestants ont pu reprendre des slogans lancés depuis le mégaphone, récemment acquis grâce aux collectes.
Ouest-France 29/10/10
La mobilisation ne faiblit pas sur les îles
Si au niveau national, la tendance était à la baisse, la mobilisation s’est amplifiée sur les îles bretonnes. Hier, 260 personnes ont ainsi manifesté à Belle-Île-en-Mer, 220 à Ouessant, 160 à Groix ou 120 à l’île de Batz, où le défilé s’est achevé autour d’un goûter.
Le Télégramme 29/10/10
Les îles bretonnes font de la résistance
La mobilisation est restée forte dans les quatre îles bretonnes où des manifestations étaient organisées. Batz, 120 manifestants. A Ouessant , 220 manifestants, Belle-Ile, quelque 260 manifestants. Groix , 160 personnes ont été dénombrées par la gendarmerie.
Le Télégramme 28/10/10
Record de manifestants au Palais
Quelque 260 personnes ont défilé sur le port de Le Palais. Une affluence qui s’explique notamment par la présence de nombreux vacanciers et résidents secondaires en cette période de vacances scolaires.
Le Télégramme 28/10/10
Le blocage de la gare s’invite à la manifestation
Le classique tour en ville n’est plus la tasse de thé des fondeurs de Caudan, des dockers du port de commerce, des agents hospitaliers, des salariés de chantiers navals. À 10 h, ils se sont installés sur les voies ferrées au niveau du cours de Chazelles.
F. ROSSI. Ouest-France 29/10/10
Les Lorientais ne désarment pas
«On préfère la lacrymo à la vaseline». Les leaders syndicaux sont revenus sur l’épisode . «Si vous trouvez des grenades lacrymogènes dans la poussette de bébé ou les poches de mamie, veuillez les rapporter aux RG dissimulés dans les cortèges...», a caricaturé l’oratrice de Sud-PTT.
Le Télégramme 29/10/10
Michel, 53 ans, Guidel technicien à DCNS :
«Le gouvernement a une attitude méprisante et intransigeante. Rester sourd à autant de manifestations, c’est du jamais vu. Pour moi, c’est dictatorial. Et puis il n’y a pas que les retraites, il y a aussi la casse de tout le système public, qui est permanente».
Le Télégramme 29/10/10

Groix. Une démolition qui fait polémique
J. Lescault. :« Le Conservatoire s’est inventé une nouvelle mission de salubrité paysagère ». Le Conservatoire du littoral : « Cette association considère que chaque île est un royaume indépendant. Je crois surtout qu’on les empêche de spéculer tranquillement ».
R. Nescop Le Télégramme 29/10/10

Syndicat d’eau. La distribution compétence optionnelle
La loi sur l’eau interdit le principe de péréquation. La proposition est d’évoluer vers la création d’un syndicat mixte à la carte exerçant une compétence de base «production/transport» (l’eau produite localement ou importée serait fournie par le SDE à un tarif unique)
B. Le Bagousse Le Télégramme 29/10/10
Utilité d’un système d’information et de contrôle
L’usager connait les grands groupes et sait que l’eau est organisée par sa commune. Est-ce si simple ?
Quelques affaires politico-financières ont fait grand bruit, alors que le financement public des partis n’existait pas encore. Le manque de concurrence devient patent. La crédibilité des opérateurs et des élus est entamée.
L.Guérin-Schneider http://www.planete-plus-intelligente.lemonde.fr 21/10/10

On est revenu au niveau des très hautes eaux du FN”
32% des sympathisants UMP sont favorables à des accords électoraux, au niveau local, avec le Front national. Pour J. Fourquet, “Il y a toujours eu un électorat de droite qui ne comprend pas le cordon sanitaire. On est revenu au niveau des très hautes eaux du FN. Cela dénote un climat.”
Le Monde fr 28/10/2010

Cambriolages : la guerre à la presse
Il y aura un avant et un après les cambriolages d’ordinateurs de Mediapart, du Monde, et du Point : ces cambriolages sont signés, et cette signature est glaçante. Ils sont signés de professionnels certains de l’impunité. Et compte tenu de l’ampleur de la trangression qu’ils représentent, l’ordre, ou le feu vert, et cette garantie d’impunité, ne peuvent venir que de très haut.
D. Schneidermann 29/10/2010

Lire la suite - commenter...

JPG - 27.7 ko

les Renavis

Vendredi 29 octobre
A la Pop’s Tavern - Locmaria,
-Samedi 30 octobre
Au Grek - Port-Tudy

avec le groupe Bricabrac
(variétés humoristiques françaises)

Lire la suite - commenter...

JPG - 25.8 ko

Documentaire de Jacques Losay

Présenté par Cinéf’îles
dans le cadre du mois du doc
mardi 2 à 19h 30 à Port-Lay
suivi d’un en-cas au Bonobo

En présence du réalisateur
et de Thierry Lemétayer, fils du mécanicien disparu.

Il y a 6 ans, un chalutier breton, le Bugaled Breizh, faisait naufrage au large du Cap Lizard, dans la Manche (...)

Lire la suite - commenter...

Légère inquiétude ce matin (Oh ! très légère...) :
Sarko et ses communicants auront-ils raison ?
Serons-nous moins nombreux ?

EH BIEN NON !! l
là aussi : LE GOUVERNE MENT !!

165 personnes ont défilé devant nos compteurs.

avec un beau mégaphone "collectif" et devant, des mamies à caddy, des parents à poussettes et des enfants pour narguer le sous-préfet :-)

Lire la suite - commenter...

JPG - 27.5 ko

Le SPF expose son plan d’aide à la Palestine
Amal Abou El Ghayt est venue présenter le projet d’aide à la Palestine. À Jérusalem-Est, véritable gruyère géographique, de nombreuses populations enclavées n’ont pas accès aux soins et ne bénéficient donc pas de prise en charge. Débutée en 2008, la mission dure 3 ans.
Ouest-France 27/10/10 -

Nouvelle manif jeudi contre la réforme des retraites
Pour le collectif citoyen de Groix « Face à un gouvernement qui ne veut faire aucune concession, il n’y a qu’une solution, amplifier et approfondir la mobilisation. Dans cette situation, il s’agit de ne rien lâcher. Le bras de fer est engagé, il faut le gagner, il faut s’en donner les moyens. »
Ouest-France 27/10/10 -
Lorient : trois trains retardés, un Ter annulé La manifestation lycéenne qui a réuni près de 200 personnes cet après-midi dans le centre-ville de Lorient, a fait une longue escale sur le passage à niveau du cours de Chazelles. Le sit-in sur les voies de chemin de fer a commencé vers 16 h 20, pour s’achever peu avant 18 h.
Ouest-France 26/10/10 -
Quatre trains retardés par les manifestants
17 h 45, une heure et demie que la récré dure. La banale manifestation lycéenne, démarrée place de l’Hôtel-de-Ville à 15 h 30, joue sur les nerfs du trafic ferroviaire. La tête du cortège s’est amusé à contrarier les anticipations de la voiture de police qui les devançait.
Benoît TRÉHOREL. Ouest-France 27/10/10 -
Retraites. Les lycéens persistent
Originalité lorientaise, l’appel à la manifestation d’hier émanait des lycéens, et non des étudiants comme au niveau national. Cela prouve qu’on ne manifeste pas pour louper les cours !», déclare Valériane. Le nombre était suffisant pour commencer un blocage des voies ferrées.
G. Catheline Le Télégramme 27/10/10 -
Des élus communistes chez le préfet
Membres de l’association des élus communistes et républicains, ils ont demandé le retrait des réformes sur les retraites et la territoriale. «Sur les retraites, nous pensons qu’il ne faut pas promulguer la réforme et qu’il faut rouvrir des négociations d’ensemble», dit D. Gilles.
Le Télégramme 27/10/10 -

Rugby. La saison est lancée
À ce jour, le club, présidé par Claude Guiader, compte 27 licenciés en école de rugby, seize seniors engagés en championnat loisir et six féminines. Pratique Adhésion adultes, 75 € ; jeunes, 60 €. Contact sur le site du club : groixv.com ou Patrice Johan, secrétaire, au 51.25.
Le Télégramme 27/10/10 -

Permanence - Consultation juridique
Vendredi 29 octobre, 9 h, mairie. Permanence d’un avocat honoraire pour consultation juridique, sur rendez-vous, à prendre à l’accueil de la mairie ou au 02 97 86 80 15. Gratuit.
Ouest-France 27/10/10 -

Sarkozy ou de la brutalisation
Après trois années de "réformes" sarkozystes, les jeunes voient leurs aînés traîner de CDD en CDD et leurs parents poussés vers la sortie ou au chômage. La catégorie des super-riches s’est agrandie. Un pays où il y a environ 900.000 gardes à vue par an ne peut pas être un pays sûr.
Ceux qui participent en ce moment au mouvement de contestation de la réforme des retraites et ceux, encore plus nombreux, qui, par derrière, les soutiennent, ne pensent pas qu’aux retraites. Et ils savent tous de quel côté regarder pour trouver le responsable.
http://traverses.blogs.liberation.fr/yves_michaud/ 25/10/10

Lire la suite - commenter...

JPG - 29.3 ko

La distribution d’essence est rationnée
Depuis vendredi, un autre paramètre est entré en ligne de compte avec l’arrivée des vacanciers qui ont pour premier réflexe de venir à la pompe en descendant du bateau et les Groisillons partant dans leurs familles de faire de même avant d’embarquer.
Ouest-France 25.10.10

Retraites : 110 manifestants dans la rue
Si le message du collectif citoyen restait le même, ce rassemblement faisait aussi écho à celui qui se tenait à Lorient à la même heure : « Nous sommes mobilisés pour défendre nos retraites, nos emplois, nos salaires mais aussi notre dignité d’êtres humains », a lancé G. Le Gras .
Ouest-France 25.10.10
Une majorité de Français satisfaits des syndicats
57 % des Français se déclarent satisfaits des actions des syndicats dans le conflit sur la réforme des retraites, au contraire du personnel politique, qui fédère une majorité de mécontents ; Eric Woerth, et celui de l’intérieur, Brice Hortefeux (33 % de satisfaits et 61 % de mécontents).
LEMONDE.FR 25.10.10
Les grévistes ont le sentiment de vivre dans une société injuste
On comprend vite que les raisons de cette révolte dépassent le cadre des retraites, qui a servi de « détonateur », de « révélateur » d’une crise. Au fond, ce qui est en cause, c’est le « malaise » au travail et le sentiment de vivre dans une société injuste, où les richesses sont mal réparties.
Nicolas CÉSAR, La Croix 24/10/10
Pourquoi la grève dure encore
La mobilisation reste significative malgré le vote définitif du texte, vendredi 22 octobre, et le début des vacances. «La Croix» a enquêté sur les raisons profondes qui nourrissent la contestation.
Laurent de BOISSIEU La Croix 24/10/10
Cinq personnalités expliquent la persistance du mouvement social
Cynthia Fleury : L’exécutif est dans une forme de toute-puissance et méconnaît la complémentarité des légitimités.
Michel Lallement : On demande aux Français de travailler plus et on les écarte du marché de l’emploi.
Christophe Guilluy : Le fond de l’affaire, ce sont les 15 millions de ménages qui sont à 15€ près pour finir le mois. C’est le salaire médian à 1500€ par mois et la pension médiane à moins de 900€. Comment fait-on pour vivre avec cela, quand par ailleurs le prix de l’immobilier a explosé ?
La Croix 24/10/10

Fort du Gripp. Une exposition sur la Palestine
Le Secours Populaire Français est depuis plusieurs années un partenaire de l’ONG locale Medical Relief Society qui fournit une aide médicale et forme les personnels de soin sur place. Cette exposition financée par le conseil général voyagera durant un an dans le Morbihan.
Le Télégramme 25.10.10

Rugby : entraînement féminin
Vendredi 29, 18 h, terrain de Landost. L’IGRC propose de mettre en place une séance hebdomadaire dédiée aux femmes : découverte ludique du rugby (sans plaquage) et préparation physique adaptée pour un jeu privilégiant le mouvement, l’évitement, la passe. www.groiXV.com
Ouest-France 25.10.10

Un père tue son fils à la chasse
L’adolescent, âgé de 13 ans, a été atteint à la tête par le coup de fusil de son père. Selon les déclarations de ce dernier, le coup serait parti accidentellement quand il avait trébuché en essayant de traverser un petit talus, devenu glissant après les pluies tombées les jours précédents.
Le Figaro 25/10/2010 |

Lire la suite - commenter...

JPG - 29.6 ko

Les soutiens habituels du Secours Populaire se sont déplacés hier pour le vernissage de l’exposition départementale.

Elle restera présentée au Fort du Gripp jusqu’au 30/10 (de 16h à18h).

Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80