"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
ARCHIVES
JPG - 26.1 ko

au menu - midi : moules marinères
soir - chili con carne

Cinéma : voir agenda ci-contre

Débat (chapiteau) 18h30 :

«Madagascar, la grande île en débat»
avec Rabekoto Honore, alias Bekoto, artiste, sociologue et membre du comité pour les droits des paysans de Madagascar ;
Philippe Randrianarimanana, journaliste au Courrier International ;
Marie-Clémence Paes, productrice de documentaires ;
Jean-Luc Raharimanana, écrivain.

vers 22h. mini projo*-concert au village de Quelhuit vers 22 h, animé par Tablantec, avec Bekoto en musique et un film surprise
(*PS / sur la chapelle avec autorisation du recteur) (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 23.2 ko

Que faire d’autre, par un temps pareil, que se précipiter ce soir, si le temps ne s’améliore pas, sous le grand chapiteau, voir les deux films et les concerts prévus initialement en extérieur ?
On dirait que les nuages qui s’amoncelaient au dessus de la grande animation culturelle groisillonne du fait de la crise et de la mauvaise volonté évidente de certains locaux ont décidé de mettre des points sur les i en formes de gouttes de pluie.
Tous les bénévoles sont à poste mais que faire contre les climats moroses (au propre et au figuré) ? (...)

Lire la suite - commenter...

au menu : rougail-saucisses

-18h30 : Accueil en musique des invités et du public
- 19h45 : Apéro-concert et discours d’ouverture autour du Tiki

JPG - 27.9 ko

- 21h00 : Art de la rue malgache avec la Cie Zolobe (Jeunes artistes diégolais)
- 22h30 :Projection en plein air de "Ame noire" (Haïti) de Martine Chartrand et du "Cinéma du pauvre" (Madagascar)
- 23h00 : Concert de Sun Natural (groupe cubain)

en cas de pluie, repli sous le chapiteau

Lire la suite - commenter...

Ouverture du Festival du film insulaire
Au programme : accueil en musique des invités, apéro-concert, et spectacle d’art de la rue malgache. Puis la projection en plein air d’Âme Noire et du Cinéma du pauvre et le concert de Sun Natural donneront le tempo de cette édition. Restauration sur place. Entrée libre.
Ouest-France 17/08/10
Le festival du film insulaire appareille
Entre l’évocation des mouvements de grève de 2009 en Martinique, l’illustration d’un combat contre l’urbanisation en terre de feu ou encore la crise sociale et politique en Islande, le cru 2010 garde le sceau d’une programmation engagée. À Groix, pas d’arbres à palabres mais un grand chapiteau dans lequel de nombreux débats se tiendront en soirée.
Ouest-France 17/08/10

JPG - 19.9 ko

Fifig. Le festival fête ses 10 ans
«Il y a des galères financières, nous sommes toujours sur un fil, car un festival comme le nôtre ne dégage pas beaucoup d’argent», confie Yann Stéphant. «Mais nous avons vécu dix ans de très belles histoires humaines, d’engueulades, d’amitiés, d’amour et de réconciliations».
Le Télégramme 17/08/10
Programme. Projections et concerts pour l’ouverture
À 21h, la fête se poursuit avec la compagnie Zolobe qui entrent en scène. Deux projections en plein air sont prévues dès 22h30, sur les murs d’une maison de Port-Lay. La soirée d’ouverture se termine à 23h, avec un concert du groupe cubain Sun Natural.
Le Télégramme 17/08/10

La braderie des commerçants, au bonheur des flâneurs
Les promeneurs ont pu redécouvrir le plaisir du lèche-vitrine dans les rues du bourg, sous l’impulsion de l’association des commerçants. Quelques boutiques ont investi les rues pour la braderie annuelle. Après un mois de juillet plutôt morose, ce déstockage était le bienvenu pour rattraper la saison.
Ouest-France 17/08/10

Station de sauvetage. Une deuxième vente réussie
«On a enregistré un premier pic de fréquentation entre 9h30 et 11h et puis, entre 16h et 18h, mais à ce moment-là, on avait déjà épuisé l’essentiel de notre stock : polos, vestes de mer, casquettes, sacs, tee-shirts», a annoncé Y. Joubert, en charge des commandes.
Le Télégramme 17/08/10

La fête de Locmaria s’offre un nouveau succès
Après trois heures de préparatifs, la fête était lancée autour d’un stand de grillades pris d’assaut. D’ailleurs dès 22 h, la pénurie de victuailles s’est fait sentir. La piste de danse improvisée sur la promenade surplombant la plage s’est vite faite trop petite pour le public invité à danser.
Ouest-France 17/08/10

Laisse de Mer. Maintenir la biodiversité des plages
La laisse de mer est un frein naturel à l’érosion des côtes car elle piège le sable qui, sans elle, serait emporté par les vagues. Sur les côtes, les banquettes de laminaires sont laissées sur les plages pendant tout l’hiver parce qu’elles forment une véritable barrière qui amortit la puissance des vagues. Seuls les déchets laissés par l’homme sont ramassés.
Le Télégramme 17/08/10

Sarkozy expels Roma to spark memories of Gestapo
President sparks rebellion as critics compare his clampdown to wartime round-up of Gypsies
http://www.thetimes.co.uk/tto/news/ August 17 2010
La une du Times n’a pas fini de faire parler d’elle. “Sarkozy expulse les Roms et réveille les souvenirs de la Gestapo.” “Le président est à l’origine d’une forte contestation, les critiques comparant sa répression au regroupement des Tziganes pendant la deuxième guerre mondiale.”

Lire la suite - commenter...

JPG - 22.4 ko

Bonjour

Je reviens de GROIX (j’y viens souvent et régulièrement depuis 8 ans). Vendredi 13 AOUT, en prenant le bateau, attendant sur l’embarcadère nez au vent, que vois-je au-dessus de l’ANNEXE ?????????????

(...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 42.3 ko

FIFIG 2006 : Le boutre Malgache chargé de pellicules de Film va débarquer dans le minuscule Port-Lay à Groix. Et, avec la vilaine et caricaturale image véhiculée dans le Monde sur Madagascar en crise (sic), j’espère qu’une belle image de la grande île soit enfin donnée après cette rencontre Internationale des îles du Monde. (...)

Lire la suite - commenter...


JPG - 43.3 ko

Printemps 2001, une bande de « fondus déchainés » résidant à Groix décident de créer sur leur caillou une manifestation dédiée aux amoureux des îles du monde entier et de leur cinéma. Groix accueille le Pacifique, et les Groisillon(ne)s assistent héberlués, intrigués, et le plus souvent passionnés au montage d’un écran géant sur la plage de Locmaria, à la création d’un Tiki, à la douce folie qui vogue de ports en villages, de places en jardins... (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 19.3 ko

Festival du film insulaire. Mobilisation à Groix
Pour les quelque 150 bénévoles qui s’en occupent, l’heure de la mobilisation générale a déjà sonné. Depuis la fin des travaux entrepris par Cap l’Orient, au début de l’été, pour rénover l’ancienne usine et mettre en conformité les locaux d’accueil du public, la base de Port-Lay est une véritable fourmilière.
Le Télégramme 16/08/10
Clap des dix ans mardi pour le festival du film insulaire
Passé près du déficit fatal, le festival est tous lesans incertain, mais tous les ans de retour. Pour ses dix ans, pas d’invité d’honneur. Le festival s’offre une rétrospective sur Madagascar et Haïti, avec lesquelles la rencontre a été particulièrement prolifique.
Le Télégramme 16/08/10
Dix ans de films au plus près des insulaires
Petit mais costaud, le Festival international du film insulaire de Groix passe le cap des dix ans. Gwénaël Legras reconnaît sans détour que la pérennité du festival n’était pas gagnée. Depuis 2001, collectivités locales et bénévoles ont dû se serrer les coudes pour en arriver là. Ouest-France 16/08/10

JPG - 26.8 ko

Le public découvre l’abri des sauveteurs rénové
L’imposant treuil et les rails qui servaient à rentrer les anciens canots de sauvetage ont laissé place à un bureau, une salle de réunion et surtout une grande salle d’honneur. Les visiteurs, venus en nombre, n’ont pas été avares en commentaires.
Ouest-France 16/08/2010

Cercle celtique. Un final en beauté
Ovation pour Elisabeth, les danseurs applaudissent leur professeur. «On se retrouve parfois entre 80 et 100 danseurs sur le parquet de la grande salle, c’est une ambiance extraordinaire » dit Elisabeth qui constate que le niveau est de plus en plus élevé.
Le Télégramme 16/08/10
Festival du film insulaire
Le cercle celtique en tenue de fête sera mardi en soirée, à Port Tudy puis à Port Lay, pour l’ouverture du festival du film insulaire.
Le Télégramme 16/08/10

Lire la suite - commenter...

JPG - 10.2 ko

Une rencontre, c’est un élément contingent hasardeux, dans l’existence. Quelque chose vous arrive que rien dans les repères que vous aviez dans le monde ne rendait nécessaire ou probable. Vous rencontrez quelqu’un que vous ne connaissiez pas et qui cependant vous frappe, vous attire, entre dans votre vie.../...
Alain Badiou Télérama 4/8/10

"zone de rencontre"

7H15 ce matin. Je viens d’aller mettre mes ânes au pré.

Dans la rue du Presbytère, les voitures sont arrêtées devant la boulangerie. Le dernier arrivé, faute de place, est arrêté en double file quasiment au milieu de la route... (...)

Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...