cliquer pour lire

http://www.liberation.fr/theatre/2014/12/14/sebastien-barrier-grand-cru_1163488

"S’il y a à boire et à manger chez ce gars-là, adepte du spectacle de proximité, c’est autour d’un récit roboratif qu’il confectionne et recompose ad libitum sur la base d’une trame ethnologique saturée de tendresse et de drôlerie… Sans occulter la part de souffrance qu’induit l’addiction."