Une treizième édition... une de plus. L’an dernier nous avons repris le flambeau et nous sommes heureux que cette belle aventure qu’est le Festival se poursuive. Parmi toutes les îles invitées jusqu’ici, jamais nous n’étions partis aussi près, à quelques 2000 km à peine de notre île.
Nous sommes fiers d’inviter l’Irlande et de vous offrir ce voyage en Terre Celtique, une culture qui nous ressemble d’une certaine manière et qui garde pourtant toute sa singularité.
L’Irlande a une histoire complexe, dure et pose la question de l’identité insulaire... un thème fondamental de notre Festival, carrefour des îles du monde. Et pour y répondre, quoi de mieux que de donner la parole aux premiers concernés, les irlandais ?
C’est cette année notre plus grand bonheur : tenir notre promesse de vous faire rencontrer nos cousins celtes.
Au travers du cinéma évidemment, mais aussi grâce à une forte présence irlandaise avec la venue de Pat Collins et Bob Quinn, deux éminents réalisateurs à qui nous consacrons chacun une soirée spéciale. Tout comme les musiciens de Tory Island ou encore le groupe Kila, véritable institution irlandaise, qui nous font l’honneur de lancer les festivités de cette treizième édition.
Comme un clin d’œil qui s’inscrit dans la continuité de l’édition précédente, la force et la beauté des images de Robert Flaherty vont de nouveau s’emparer de Port-Lay lors du ciné-concert d’ouverture.
David Chiesa, contrebassiste de renom, nous offrira une nouvelle lecture du chef d’œuvre L’Homme d’Aran tourné en 1932 mais résolument moderne.
Actuelle aussi la rencontre musicale de deux grands artistes malgaches, Régis Gizavo et Mar’na, une première en duo qui s’inscrit dans le cadre d’une soirée aux couleurs de l’océan Indien.
De la création et de la poésie donc... Et l’Irlande est une Terre de poètes tout comme l’était Aimé Césaire. Année des 100 ans de sa naissance, nous lui rendons un hommage vibrant lors d’une soirée consacrée à son œuvre qui résonnera longtemps... tout comme cette édition, dans la tête de ceux qui continuent de nous suivre ou qui vivront pour la première fois cette odyssée qui nous passionne, alors très bon Festival à tous !
L’équipe du Fifig