Le thonier Biche paré pour les Tonnerres de Brest

Dix ans ont été nécessaires pour sauver le Biche. Il ne manquerait qu’un petit coup de pouce pour ce projet soutenu par 60 % « de mécénat populaire » pour que l’ardoise soit effacée. Cap l’Orient a octroyé 20 000 € cette année, peut-être un peu court pour la mémoire groisillonne.
Ouest-France 25/02/12
Le thonier mis à l’eau au port de pêche fin juin
Du navire d’origine, il ne restera que deux membrures et quelques pièces métalliques. L’objectif avoué est sa mise à l’eau prévue le 22 ou le 23juin dans le cadre de la fête du port de pêche à Kéroman. La fondation de France a renouvelé son soutien aux Amis du Biche.
Le Télégramme 26/02/12

Dragage des ports. Pas de rejets en baie de Quiberon
Les associations sont peut-être en train d’obtenir gain de cause dans le dossier du dragage des ports de plaisance du Morbihan. Le 17/2, F. Goulard demandait au préfet de procéder à «l’expertise de solutions alternatives, au moins partiellement, au clapage en mer».
Le Télégramme 26/02/12

Grains de sel. Le week-end du Septième art
Meilleur éclairage : à Jo Brohan, maire de Muzillac, pour son rôle dans «Le jour où la nuit viendra». Pour raison d’économies, il a plongé sa commune dans le noir. Ses administrés sont partagés : certains trouvent que c’est un maire éclairé, d’autres que ce n’est vraiment pas une lumière.
Le Télégramme 26/02/12

Guaino s’emporte sur France 3 IdF
M. Guaino a pris la mouche quand J. Guedj a parlé de "débat indigne" sur l’identité nationale. "Si vous répétez indigne, on va arrêter là. Si je vous traite de sale con, ça va vous plaire ?", a-t-il demandé. Guedj a regretté que Guaino n’ait pas montré la même agressivité vis-à-vis de Le Pen. Il dit avoir eu alors "l’impression d’assister à un entretien d’embauche".
le figaro 25/02/2012
«Taisez-vous !» Guaino s’emporte contre un socialiste
«Mais c’est insupportable à la fin, je peux parler oui ? Bon. Taisez-vous ! Vous avez assez parlé.» Réponse calme de son adversaire : «Il faut prendre quelques jours de repos. On va essayer de vous mettre en vacances dans quelques semaines. Il faut rester zen Mr Guaino.»
rue 89 25/02/12

M. Le Pen frappée par le syndrome Chantal Goya
Le problème pour une responsable d’un de ces partis régressifs où le coup de menton prévaut à tout argument, c’est que leur aura repose sur le mythe du chef et de son irrésistible autorité. Que ce mythe s’effondre et c’est l’idole qui dégringole du piédestal. Il ne faudrait pas trop que les camouflets se reproduisent si l’ingénue ne veut pas se retrouver dans la posture piteuse de sa cousine Bécassine.
Le Yéti Rue 89 25/02/2012