Les joies de l’Acadie

Le cercle celtique s’était déjà fait plaisir l’année dernière avec un "rond de saint Vincent" (une danse de saint Vincent sur Oust) relatant les déboires de nos ferrys (talonnage, abordage) et leurs tarifs toujours en hausse.

Cela aurait été vraiment dommage de ne pas compléter le tableau... Et bien, c’est fait ! voici la suite du rond de saint Vincent :

"On dit que les insulaires
ont mauvais caractère
Mais c’est surtout que l’hiver
chez nous c’est la galère
Un jour c’est le saint Tudy
et ses moteurs pourris
Le lendemain l’Acadie
qu’est plus qu’un vieux débris

Refrain :
C’est en allant vers la mer qu’on croise des insulaires
C’est en allant vers la mer qu’on croise des insulaires
Qui n’ont pas la frousse de ces fichus marchands d’eau douce

On a un chouette ferry
jamais à port Tudy
Il s’appelle "l’Ile de Groix"
on se demande bien pourquoi
Il se balade à Belle Ile,
à Quiberon, à Lorient
Mais nous les Groisillons,
on le voit que de temps en temps

Les chefs de Véolia
et tous leurs actionnaires
Sont des gens qui se déplacent
rien qu’en hélicoptère
Qu’est ce qu’ils en ont à faire
de nos problèmes d’horaires
De la perte d’un salaire
et des Greks en colère

Deux bateaux c’est vital
mais le conseil général
Brade le service public
à une pompe à fric
Yen a un qui s’en fout
et l’autre qui se moque de nous
Pour se battre jusqu’au bout ,
on compte aussi sur vous"

Certains diront qu’une chanson ne sert pas à grand chose mais je vous assure que ça fait un bien fou quand on la chante !

............................Elizabeth Mahé