Le but de ces réunions, organisées dans chaque commune de l’agglomération, est "de définir les aménagements prioritaires en matière de transports. Entre voiture, bus et vélo, il faudra trouver le bon équilibre".

La particularité de Groix étant d’être une île, beaucoup de questions posées ont tourné autour de l’organisation des passages de rouliers, bien que Cap Lo n’ait rien à y voir.

Le Collectif Citoyen de Groix a, pour sa part, demandé des transports publics gratuits sur l’île. Il a également demandé si, à l’avenir, la délégation de service public pouvait évoluer de Véolia à Cap LO.
Dans les questions de détail, il a été suggéré par un des ses adhérents, que la possibilité d’utiliser le ticket de bateau pour se rendre jusqu’à la gare d’échanges soit étendue à tout le réseau. Il a rappelé qu’un seul ticket permet de relier Guidel à Gâvres avec voyage bateau/bus.
Le stationnement des voitures insulaires sur le parking de la Gare Maritime a été également évoqué par l’un d’entre eux, de même que celui du parking de l’Orientis pour les touristes ou résidents secondaires afin de limiter le nombre de voitures sur l’île.
La concrétisation de toutes les bonnes intentions préoccupe également le Collectif qui s’interroge sur la possibilité de voir un échéancier, notamment pour le contournement effectif du bourg.
Le stationnement de voitures de commerçants, néanmoins utilisateurs de la voie publique pour leurs terrasses, pots de fleurs et autres dépôts leur pose aussi problème, alors que ces places pourraient être libérées pour des arrêts minutes de voitures transportant des personnes âgées ou à mobilité réduite.
Le Collectif a également fait remarquer que ces questions auraient mérité d’être traitées dans une des Commission Extra-Municipales (dont on se demande toujours qui les a euthanasiées...)
Vous pourrez retrouver l’exposé de la maire de Lanester et l’intégralité des questions posées sur le site de Cap Lo dès que l’enregistrement en sera mis en ligne.